Partager

L’Ethiopie, frappée par la famine et la sécheresse, a appelé mardi la communauté internationale à ne pas oublier l’Afrique en dépit de la crise financière qui frappe les économies du monde entier. Evoquant parallèlement la crise alimentaire que traverse l’Ethiopie, M. Mitiku secrétaire d’Etat éthiopien à la sécurité alimentaire a renouvelé un appel pour 265,6 millions de dollars pour aider les millions de personnes menacées par la famine et la sécheresse. « Les effets combinés des conditions climatiques défavorables et de la hausse globales des prix qui ont aggravé l’insécurité alimentaire nous forcent à revoir à la hausse nos besoins en aide« , a-t-il expliqué. Le gouvernement éthiopien a confirmé les chiffres annoncés pendant le week-end par l’ONU et l’ONG Oxfam qui indiquent une augmentation de 40% du nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire d’urgence en Ethiopie. La sécheresse replonge les Ethiopiens dans les sombres souvenirs des terribles famines des années 1980 qui avaient fait des millions de morts, notamment à cause des déplacements forcés organisés par le régime en place à l’époque. (Afp)