Partager

La crise qui couvait depuis belle lurette entre les producteurs d’huile et les éleveurs, regroupés au sein de la filière bétail viande du Mali, à propos du prix de l’aliment bétail, appartient désormais au passé. Avec l’implication personnelle du ministre du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, les deux parties ont fumé le calumet de la paix le vendredi 16 septembre 2016. Pour matérialiser l’entente, elles ont signé un protocole d’accord. Toute chose qui devrait permettre aux éleveurs d’avoir de l’aliment bétail à moindre coût. Chapeau donc au ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim.

Promotion des huileries
Le ministre de l’Industrie sur le terrain

Décidément, le ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim veut vraiment impulser une nouvelle dynamique au développement industriel malien. Après sa première visite de terrain consacrée à la région de Sikasso, il s’est rendu, à la veille de la fête de Tabaski, dans certaines huileries à Banankoro et Sanankoroba, à la périphérie de Bamako. L’objectif des visites était de s’enquérir de l’opérationnalité de certaines d’entre elles pour la prochaine campagne cotonnière.

Institut d’économie rurale
Le Comité syndical a observé un mouvement de grève

Pour protester contre les arrêtés n°2016 0699 / MTFP – SG – DNFPP – D1 – 3 du 05 avril 2016 et N°2016 0700 / MTFP – SG – DNFPP – D1 – 3 du 05 avril 2016, portant licenciement de certains agents de l’Institut d’Economie Rurale en détachement dans d’autres structures, la non prise en compte et la régularisation des indices des fonctionnaires détachés de l’IER à leur départ à la retraite et réclamer, non seulement la régularisation de la situation administrative de tout le personnel fonctionnaire détaché mis à la disposition de l’IER, mais aussi le recrutement du personnel contractuel de l’IER par la Fonction Publique, le Comité syndical SYNAPRO de l’IER a observé, du 15 au 16 septembre 2016, un mouvement de grève. Le mot d’ordre, qui a été une réussite totale pour les syndicalistes, est le premier d’une série d’actions que les initiateurs entendent mener pour obtenir gain de cause.

Rassemblées par Yaya Samaké

Du 19 Septembre 2016