Partager

Face à la situation qui prévaut au nord du Mali, les cadres et notabilités de la Communauté Arabe du Nord Mali se préparent à organiser un congrès extraordinaire de l’ensemble de la communauté, le 23 mai 2012. Ce congrès aura pour objectif le renforcement de l’unité de la communauté arabe et la détermination d’une position commune par rapport à la question de l’Azaouad. Après une large concertation avec les cadres, les notables, les élus et les chefs de tribu et fraction tenue à Nouakchott, en Mauritanie, ils ont publié une déclaration dont nous reproduisons l’intégralité.

« Les Cadres et Notabilités de la Communauté Arabe du Nord Mali :

Considérant l’occupation de facto des principales villes du Nord Mali par différents groupes armés, et la déclaration unilatérale de l’indépendance de l’Azaouad par une de ces factions armées ;

Considérant que l’Azaouad est un espace partagé par plusieurs communautés notamment arabe, touareg, songhaï et peulh ;

Considérant que du fait de cette occupation et de l’insécurité généralisée ,les populations de toutes les communautés du Nord du Mali ont été contraintes à l’exil , par crainte de représailles et d’actes de vandalisme multiples mais aussi pour protester contre l’occupation et l’anarchie;

Conscients que cette situation de dérive à coïncidé avec une crise institutionnelle grave au niveau national résultant de malaises profonds de l’ensemble de la société malienne ;

Conscients que la mauvaise gouvernance et la corruption généralisées au Mali ainsi que la gestion sécuritaire du Nord ont été les principales sources d’effritement des pouvoirs traditionnels et de l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat ;

Conscients que la principale conséquence de l’occupation a été de semer la panique, le désarroi et de creuser un nouveau fossé d’incompréhensions et de suspicions entre les principales communautés du Nord rendant indispensable le sursaut national pour restaurer la cohésion sociale et l’unité nationale.

Les Cadres et Notabilités de la Communauté Arabe du Nord Mali :

Condamnent avec la dernière rigueur les actes de pillage et de vandalisme perpétrés à Kati, Bamako, Ménaka, Aguelhok, Tessalit, Kidal, Gao Tombouctou, Dire, Léré, Lerneb, Youwarou, Douentza, Gourma Rharous et Hombori ;

Condamnent de façon spécifique l’assassinat du patriarche de Hombori, un homme conciliant et engagé pour le rapprochement entre nomades et sédentaires ;

Déclarent

– leur attachement à l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali ;

– leur attachement indéfectible à la cohabitation pacifique entre toutes les communautés nationales en général et celles du Nord –Mali en particulier ;

– leur attachement à la stabilité de toute la zone Sahélo- saharienne, spécifiquement pour que le Nord Mali ne soit plus une source d’instabilité et d’insécurité pour les pays voisins et la communauté internationale ;

– avoir pris acte de l’engagement du Président de la république par intérim Monsieur Dioncounda Traoré à l’ouverture du dialogue avec les frères du MNLA et de Ansar Dine ;

La Communauté Arabe du Nord Mali

Souligne que tout dialogue pour le retour d’une paix juste et durable dans le Nord du Mali, devrait être élargi à toutes les parties prenantes de l’Azaouad et prendre en charge toutes les questions de fonds restées sans réponse de l’indépendance à nos jours ;

souscrit à toute initiative de résolution pacifique de la crise actuelle par l’engagement d’un dialogue rapide et inclusif sous l’égide de la Mauritanie, de l’Algérie, de la CEDEAO et de la communauté internationale. ;

Lance un appel pressant à toutes les organisations humanitaires internationales afin qu’elles accélèrent l’acheminement de l’aide d’urgence aux populations refugiées et déplacées du Nord Mali

Les Cadres et Notabilités de la Communauté Arabe du Mali, suivant avec beaucoup d’intérêt le processus de retour à la vie constitutionnelle normale dont la rencontre de Ouagadougou sous l’égide de Son Excellence Blaise Compaoré, médiateur de la CEDEAO; constate avec beaucoup de regret l’exclusion de la communauté arabe. Cette attitude de nature à exacerber le sentiment d’exclusion est inacceptable car elle ne reflète pas les efforts sincères de la communauté arabe pour la restauration d’une paix juste et durable dans le Nord Mali.

Les Cadres et Notabilités de la Communauté Arabe du Mali ;

Après une large concertation avec les cadres, les notables, les élus et les chefs de tribu et fraction ont convenu de la tenue d’un Congrès extraordinaire de l’ensemble de la communauté le 23 mai 2012. Ce Congrès aura pour objectif le renforcement de l’unité de la communauté arabe et la détermination d’une position commune par rapport à la question de l’Azaouad. A cette fin, une commission a été mise en place pour l’organisation dudit congrès.

La Communauté Arabe du Nord Mali, exprime sa sincère reconnaissance et sa profonde gratitude pour l’accueil fraternel réservé à tous les réfugiés par les autorités et les populations de la Mauritanie, de l’Algérie, du Niger et du Burkina Faso. »

Nouakchott le, le 15 avril 2012

Pour la Communauté Arabe du Nord Mali

Maitre Mohamed Malainine Ould Bady Coordinateur General

Monsieur Mohamed Fall Ould Mohamed Porte- Parole

Monsieur Baba Ould Sidi El Wafi Notable

Monsieur Mohamed Ould Boubacar Ould Sidi Aly Notable

Monsieur Sidi Mohamed ADJIWIYAKOYE dit Souedi Notable

— –

Source : laube.ml du 22 Avril 2012