Partager

Après les émotions des premières heures de la crise, l’heure serait maintenant aux idées et aux initiatives pour résoudre cette nouvelle crise au Nord. Samedi 10 mars 2012, le Haut conseil islamique a battu le rappel des troupes pour ce que l’organisation religieuse appelle «une solution définitive» à la crise au Nord.

L’ex PM Ahmed Mohamed Ag Hamani, un Touareg bon teint quant à lui, en appelle à la tenue d’une conférence nationale vérité et réconciliation sur la récurrente crise au Nord. Ag Hamani sait bien de quoi il parle. Lui a perdu la quasi-totalité de sa famille lors de la rébellion touarègue de 1990. Lui qui est resté depuis près de 40 ans au plus haut sommet de l’État, plusieurs fois ministre et Premier ministre dés les premières heures du mandat du président ATT.

Aujourd’hui encore, Mohamed Ag Hamani réaffirme son attachement indéfectible à l’unité et à l’indivisibilité du Mali. Mais selon lui, il s’est passé tellement de choses, maintenant il faut qu’on en parle. Surtout que, tous les acteurs de cette crise depuis ces 20 dernières années sont encore vivants.

Parlant de la crise actuelle, l’ex-PM s’est dit convaincu que ceux qui ont les armes n’ont rein à voir avec la communauté touarègue du Mali. Il s’agit selon lui d’envahisseurs qui, après avoir servi ailleurs sont de retour dans une zone de laquelle ils sont déconnectés des réalités. Il s’est dit convaincu que les populations de la région de Kidal n’ont absolument rein à voir avec cette rébellion.

Toujours selon l’ex-PM Ag Hamani, il serait pas juste de tenir les Touareg malien pour responsables de ce qui vient d’avenir. Ceux qu’on appelle rebelles ne seraient donc, en fait, que des envahisseurs. Et c’est comme tel qu’ils devraient être traités.

En attendant, l’ex PM Ahmed Mohamed Ag Hamani a pris son bâton de pèlerin pour faire admettre, par tous, son idée de conférence vérité réconciliation nationale. Le lundi 05 mars il était aux cotés du Mouvement Patriotique pour le Mali (MPM), du Groupe Bouctou, Associations Global Mali 2025. Ces associations ont initié le programme d’action intitule IPREPD (Initiative Patriotique pour la Restauration de l’Espoir de Paix Durable). Les jeudi 08 et samedi 10 mars l’ex Pm était avec le Haut conseil islamique.

SK

La Vérité du 14 Mars 2012