Partager

Pour témoigner sa solidarité avec les populations du nord du Mali, l’ONG Médecins de l’espoir/santé pour la communauté (MEDES/SAPCOM) a remis, le 15 juin 2012, des vivres d’une valeur de 4,5 millions de FCFA à 50 familles déplacées du Nord.

Avec l’occupation des régions nord du Mali, de nombreuses familles hostiles au MNLA et aux différents mouvements islamiques ont pratiquement tout abandonné derrière elles. Si certaines familles ont préféré traverser les frontières nord du pays pour se refugier dans les pays limitrophes, d’autres ont fait le choix de se déplacer dans les autres régions à l’intérieur du Mali. Dans un élan de solidarité, l’ONG MEDES/SAPCOM, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, a procédé, le 15 juin 2012, à la remise d’un lot de vivres d’une valeur de 4,5 millions de FCFA à 50 familles déplacées du nord. Selon Fatoumata Boundy, Coordinatrice de l’ONG MEDES/SAPCOM, le don est composé de 2 tonnes et demi de riz, 2 tonnes et demi de mil, 2 tonnes et demi de sucre, 50 draps, 50 nattes, 50 moustiquaires imprégnées, 50 pagnes wax.

En plus de Dr Oumar Mariko, Président de l’ONG MEDES/SAPCOM, la cérémonie de remise a enregistré la participation d’Amadou Touré, maire adjoint de la Commune I qui a salué cette initiative qui témoigne de l’élan de solidarité qui a toujours animé les Maliens dans les moments de difficultés. En sa qualité d’élu dans la Commune I, il a estimé que cette action de la part de l’ONG MEDES/SAPCOM ne le surprend guère, au regard de plusieurs autres activités déjà conduites avec succès en faveur des populations démunies.

En effet, MEDES/SAPCOM est une ONG malienne qui a choisi le crédo humanitaire d’accès aux soins pour tous. Dans le cadre de cette mission, une des actions conduites avec beaucoup de succès a été la mise en circulation d’une ambulance dénommée « Camion de santé ». Animé par une équipe médicale, ce camion se déplace pour des consultations médicales gratuites, avec distribution gratuite de médicaments aux populations démunies de Bamako et environs. En sa qualité d’initiateur de l’ONG MEDES/SAPCOM, Dr Oumar Mariko a indiqué que la situation actuelle de nos frères du nord interpelle tous les citoyens maliens. Selon lui, la situation impose à tous les Maliens d’être solidaires avec nos frères du nord. Mais, il reste convaincu que l’aide salutaire, c’est que tous les Maliens se mettent debout pour aller libérer le nord dans l’union.

Assane Koné

Le Républicain du 18 Juin 2012