Partager

Les derniers 26 soldats enlevés au nord-est de Kidal et retenus depuis lors en otage ont été libérés dimanche dernier, annonce un communiqué de la présidence qui nous est parvenu. Cet heureux dénouement couronne les efforts inlassables du président de la République Amadou Toumani Touré, en vue du retour de tous les otages dans leurs familles respectives, précise le texte.

Le président de la République tient à saluer l’aide précieuse et l’implication personnelle de son frère, le président de la République algérienne démocratique et populaire, Abdelaziz Bouteflika, ajoute le communiqué.
Le président de la République saisit aussi cette occasion pour saluer l’implication positive des notables de la Région de Kidal et des Maliens de bonne volonté en faveur de cette libération. Et tient à leur exprimer à tous et à chacun la gratitude de notre pays, dit le texte.

Selon nos sources, la remise de ces otages devait avoir lieu hier à Diakaq à la frontière algéro-malienne, du côte de Tinzaouatène.

En mars dernier on se rappelle 22 autres otages avaient été libérés, grâce à l’intervention du Guide de la Révolution libyenne, Mouammar Khadafi.

Le président de la République, Amadou Toumani Touré s’était rendu en personne à Gao pour accueillir ces ex-otages et remercier par la même occasion tous ceux qui avaient concouru à leur libération, particulièrement la Libye dont une délégation était présente dans la Cité des Askia.

Essor du 19 aout 2008