Partager

PARIS, 31 octobre (Xinhua) — Aucune négociation n’est possible avec les groupes armés qui ne rompent pas avec le terrorisme et ne respectent pas le principe de l’intégrité territoriale du Mali. Cette ligne correspond en tous points aux termes de la résolution 2071 adoptée le 12 octobre par le Conseil de sécurité des Nations Unies, a déclaré mercredi le porte-parole du Quai d’Orsay lors d’un point de presse.

La France attend des autorités maliennes qu’elles présentent une feuille de route incluant notamment un calendrier électoral et prévoyant les modalités d’un dialogue avec les groupes rebelles non terroristes du Nord Mali qui se conforment aux exigences du Conseil de sécurité, selon la même source.

La France est d’autre part attachée à la lutte contre l’impunité : elle souhaite ainsi que ceux qui se sont rendus coupables de crimes de guerre ou d’exactions soient jugés, a ajouté le porte-parole du Quai d’Orsay.

Ces dernières semaines, la France a poussé le Conseil de sécurité de l’ONU à adopter une résolution sur une intervention militaire des troupes africaines au Mali.

La France a également promis de fournir un soutien « logistique » à une intervention militaire africaine au Mali pour déloger des islamistes radicaux, tout en excluant de déployer des soldats français au Mali.

Source : French. News. Cn – le 01 – 11 – 2012 – 11:22:40 |