Partager

Interrogés sur leur position personnelle au sujet du projet de création d’une monnaie unique dans la zone franc, les deux docteurs en économie, l’un ministre de l’Economie et des Finances du Mali et l’autre chargé des cours à l’Université, ont exprimé des visions opposées. Pour Boubou Cissé, cette décision ne semble pas primordiale vu les nombreux avantages tirés du F CFA par nos différents pays. Il n’y aurait donc pas urgence à passer à une monnaie unique comme solution au développement de nos Etats. Bien au contraire, pour Etienne Sissoko, selon qui il faut s’y mettre, car au-delà des aspects économiques et financiers de la monnaie unique, c’est la souveraineté de nos Etats qui s’en trouve engagée. Une souveraineté sans laquelle nos politiques économiques nous seront toujours édictées par les puissances financières, conclura-t-il.

30 Mai 2016