Partager

Dans une un entretien qu’il a bien voulu nous accorder, la tête de liste d’ADP/Maliba, Mamadou Traoré dit le Roi, révèle ses ambitions pour la Commune urbaine de Ségou. Entrepreneur de son état, le jeune candidat prévoit la création de 500 emplois chaque année soit 2500 emplois pendant le quinquennat s’il venait à être élu maire de Ségou.

Vingt-trois listes de candidature dont deux indépendantes vont à la conquête de la mairie de Ségou ce 20 novembre. Parmi elles, l’Alliance démocratique pour la paix (ADP/Maliba). La liste de ce parti est conduite par le jeune entrepreneur Mamadou Traoré dit le Roi. Ce jeune n’est plus à présenter dans la Cité des Balanzans. A 42 ans, il justifie sa candidature par ses ambitions pour la ville Ségou.
« La situation actuelle de Ségou me pousse à me présenter pour la mairie. Notre ville regorge de nombreuses opportunités inexploitées. Je ne dirai pas que les maires qui sont passé n’ont rien fait, mais ils n’ont pas su faire profiter à la population la richesse de la ville. Le terrain est vierge à Ségou et j’ai un programme très ambitieux pour le développement de la Commune. Par exemple la mairie de Ségou a encore beaucoup de terres cultivables. Je chercherai des partenaires étrangers pour développer ce secteur. Il y a d’autres secteurs qui peuvent développer ma ville », témoigne M. Traoré.
Pour les jeunes et les femmes de la ville de Ségou, le candidat de l’ADP/Maliba dit avoir un programme particulier pour leur épanouissement.
« Je promets à la jeunesse de Ségou ce qu’aucun candidat n’a encore promis. Je lui propose 2500 emplois quand je viendrai à la mairie. Chaque année je vais créer 500 emplois. Ces emplois je les créerai dans l’assainissement de la ville et d’autres projets. Après 21 ans passés à l’étranger, j’ai la possibilité de faire venir des ONG et projets à Ségou », soutient-il.

Candidat malheureux aux législatives passées et ancien militant d’autres formations politiques, notamment l’Union pour le République et la démocratie (URD) dont il fut coordonnateur régional des Clubs des amis de Soumaïla Cissé, Amadou Traoré est sûr de son élection à la mairie de Ségou.
Il compte en premier lieu sur son jeune parti bien implanté aujourd’hui dans sa Commune et les mouvements des jeunes et femmes qui soutiennent ses actions à travers Ségou.

Maliki Diallo
Du 18 Octobre 2016