Partager

La situation du coronavirus requiert des mesures de prévention pour éviter une éventuelle propagation du virus de la pandémie sur notre territoire. C’est dans cette vision globale que ONU Femmes a fait don, lundi dernier, de 504 cartons de savon en morceaux au ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Ce lot s’ajoute à 600 autres cartons de savon donnés aux personnes vulnérables (les déplacés et les réfugiés) des Régions de Gao et Mopti mais aussi en faveur des actions réalisées sur le terrain pour l’autonomisation de la femme pour un coût global de plus de 1,8 million de Fcfa. 

La cérémonie a enregistré la présence du secrétaire général du département en charge de la Promotion de la Femme, Chiaka Magassa et de la représentante adjointe d’ONU Femmes, Mme Marie Pierre Raky Chaupin. 
La représentante adjointe a rappelé que depuis les premiers cas de Covid-19 au Mali, le gouvernement a formulé un plan d’action, national de prévention et de réponse à la Covid-19, notamment des mesures pour limiter la propagation du virus. 

Selon elle, le Système des Nations unies (SNU), dont la mission consiste à appuyer la paix et le développement de notre pays a aussi mis en œuvre un plan de programmation conjointe de la réponse à la maladie dans notre pays.
Pour elle, ce plan a permis de soutenir de manière conjointe et cohérente la mise en œuvre du plan d’action, global de riposte à la pandémie. Et d’ajouter qu’il s’agissait également de proposer et soutenir des mesures à amoindrir les impacts de la crise sur les conditions de vie des populations en général et sur celles des groupes les plus vulnérables en particulier. 

Pour Marie Pierre Raky Chaupin, l’activité entre dans le cadre de l’appui multisectoriel et multidimensionnel du SNU pour notre gouvernement, avant de préciser que des études ont montré la vulnérabilité des femmes face à la pandémie. C’est pourquoi, explique-t-elle, son organisation s’engage à accompagner le Mali pour vaincre le virus. Quant à Chiaka Magassa, il a exprimé la reconnaissance de son département à ONU Femmes pour son appui constant à l’autonomisation de la femme et promis que bon usage sera fait des cartons de savon.

Amsatou Oumou TRAORÉ

Source: L’Essor