Partager

Dans l’accomplissement de sa mission de participation au développement économique, social et culturel au Mali, l’opérateur global de téléphonie qu’est Orange Mali baisse encore une fois de plus ses tarifs. Cette baisse tarifaire de 6 à 50% s’inscrit dans sa politique de démocratisation du téléphone afin d’offrir à ses clients le meilleur confort de communication.

Ces baisses de tarifs concernent l’ensemble de la clientèle de Orange composée du grand public, des professionnels, des entreprises à travers les communications nationales et internationales. Depuis le 19 mars 2008 à minuit, cette baisse a été rendue effective.

TARIF UNIQUE D’APPELS A L’INTERIEUR

Le coût de tarif unique d’appels vers tous les mobiles et fixes au Mali entre Orange et autres est de 110 F CFA toutes taxes confondues/min en facturation à la seconde et 100 F CFA TTC/min en facturation à la cadence. Les baisses peuvent aller jusqu’à 50% selon les réseaux, et selon le jour ou la nuit.

Tenez-vous bien Orange offre 50% de baisse sur le tarif de nuit sur son réseau, qui passe à 49 F CFA Toutes Taxes Confondues (TTC), plus de 25% de baisse sur les tarifs des appels vers les autres réseaux du Mali qui passent à 110 F CFA TTC/min en mode facturation à la seconde, près de 15% de baisse en mode de facturation à la seconde, près de 15% de baisse sur les tarifs d’appels d’Orange vers Orange qui passe de 129 110 F CFA TTC/min également en mode de facturation à la seconde.

Entre réseau Orange des pays de l’Afrique le coût de la communication est de 150 F CFA à min Toutes Taxes Confondues de jour comme de nuit et 190 F CFA pour le reste du monde. Le coût des communications satellitaires est de 1888 F CFA qu’il s’agisse du mode de facturation à la seconde ou de la cadence de jour comme de nuit.

OFFRES POST-PAYEES OU ABONNEMENT

Pour les offres post payées ou abonnement, la baisse tarifaire va jusqu’à 50% selon les plages et le même principe de simplification de la structure tarifaire. Le coût des appels vers tous les réseaux (mobiles et fixes) au Mali est de 75F CFA TTC/min.

Orange a introduit un tarif de nuit à 49 F CFA TTC/min pour les post-payés.
A Orange Mali, les entreprises bénéficient d’une tarification hors TVA. On peut constater une baisse de 40% des tarifs intra groupe mobiles d’une même entreprise. Les clients des entreprises peuvent également souscrire au catalogue de l’option GFU illimitée à 15 000 F CFA par mois.

ORANGE-MALI EN CHIFFRE

Le gouvernement de la République du Mali a adopté en mai 1992 un plan directeur des télécommunications pour les 20 prochaines années avec pour principaux objectifs le désenclavement intérieur et extérieur du pays, la satisfaction de la demande dans les villes et localités les plus importantes et l’amélioration de la qualité des services offerts aux usagers.

Les réformes engagées à cet effet par les autorités en 2002 ont abouti à l’octroi d’une licence d’opérateur global de télécommunications (téléphonie mobile et fixe, Internet et transfert de données) à Orange à la suite d’un appel d’offres international.

En lançant ses activités commerciales le 24 février 2003, moins de six mois après l’attribution de la licence d’exploitation, IKATEL devenu Orange le 30 novembre 2006 traduisait ainsi la volonté du gouvernement du Mali de libéraliser le secteur des télécommunications.

Avec plus de 2 200 000 abonnés aujourd’hui, 16 000 emplois indirects et 350 emplois directs, le réseau Orange couvre plus de 1 600 localités au Mali, grâce à des investissements cumulés de 171 milliards de francs CFA.

Orange Mali est un acteur majeur de l’économie malienne et a contribué en 2007 au développement socio-économique du Mali dans la proportion des données qui suivent : 31 milliards de F CFA de recettes en devises versées par les opérateurs étrangers, soit une contribution de plus de 4% à l’exportation, 42 milliards de F CFA versés à l’Etat (Impôts, Taxes et Cotisations sociales, redevances CRT, droits de douane), 9,48 milliards de F CFA de marges pour les Partenaires Distributeurs,
34 milliards de F CFA de Chiffres d’Affaires supplémentaires générés chez l’opérateur historique, du fait de l’interconnexion des réseaux, 2,6% de contribution au PIB et 8,5% de contribution à sa croissance.

Pour plus d’informations : www.orangemali.com

Daba Balla KEITA

27 mars 2008.