Partager

La Cour suprême du Mali annonce avoir lancé un mandat d’arrêt international le 25 juillet 2022 contre Boubou Cissé, ex-ministre de l’économie et des Finances, Tiéman Hubert Coulibaly, ex-ministre de la Défense nationale, Mamadou Diarra dit Igor, ex-ministre de l’économie et des Finances, Babaly Bah, ex-directeur général de la BMS-SA.

L’information nous est parvenue sous forme d’un communiqué déposé hier à notre rédaction. Les personnalités concernées sont poursuivies, précise le communiqué, dans le cadre d’une information judiciaire sur les faits qualifiés de crime de faux et d’usage de faux, d’atteinte aux biens publics et de complicités de ces infractions.

Ces faits sont liés, ajoute le communiqué, à l’affaire du marché public dit Paramount, lequel s’inscrit dans la mise en œuvre de la Loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure.

Source: L’Essor