Partager

La Cour d’assises de Bamako a condamné mercredi dernier Bakary Diakité, éleveur à Kola N’golokèbougou à un an d’emprisonnement ferme avec sursis pour avoir volontairement mis le feu au champ de cultures de son voisin, Tidiane Traoré. Oumar Diakité, Hamidou Diakité et Modibo Diakité, tous membres de la famille de Bakary Diakité ont été condamnés à 2 mois ferme et au paiement de 200 000 F CFA pour les mêmes raisons.

Oumar Diakité, Hamidou Diakité et Modibo Diakité et de Bakary Diakité étaient à la barre mercredi dernier. Ils étaient accusés de crime d’incendie volontaire, disposition de bien d’autrui et menace de mort.

En effet, la famille Diakité exploite des parcelles de terre sise à Kola acquise de la chefferie depuis plus d’un demi-siècle. Elle créa un hameau appelé N’golokèbougou. Courant 2010, Tidiane Traoré achète des parcelles de terre avec le même village à proximité de celle de la famille Diakité. Des difficultés de voisinage surgissent suite aux mouvements du troupeau des Diakité et aux velléités d’accaparement de parcelles de part et d’autre. Il s’en est suivi des procédures judiciaires et des réparations.

Une partie du champ de Tidiane Traoré a subi un incendie qui aurait été provoqué par un foyer de thé des bergers des Diakité à la suite d’une bagarre en décembre 2011. Tidiane Traoré et ses employés seraient à plusieurs reprises menacés de mort par les Diakité. En mars 2011, le vieux Minamba Traoré, 1er conseiller du village de Kola a fait, l’objet de coups et blessures de la part des mêmes Diakité et aurait profité pour mettre du feu à la plantation de Tidiane Traoré causant d’énormes dégâts, ce qui a justifié la plainte de Tidiane et Minamba contre Bakary Diakité et ses fils pour incendie volontaire, disposition de bien d’autrui et menace de mort, coup et blessures volontaire.

A l’enquête préliminaire et devant le magistrat instructeur, les mis en cause ont nié les faits qui leur sont reprochés. A la barre ils ont de nouveau nié les faits. Mais la Cour, après délibération, les a reconnu coupables. Elle a condamné Bakary Diakité à 1 an d’emprisonnement avec sursis. Hamidou Diakité et Modibo Diakité ont été condamné à 2 mois ferme et au paiement de 200 000 F CFA de dommages et intérêts.

Sidiki Doumbia

22 Juillet 2013