Partager

Pour avoir violé la fille de son hôte, Adiaratou Sogoba, à Songuéla (cercle de Koutiala), la Cour d’assises de Bamako a condamné mercredi Mohamed Koné à 3 ans de prison ferme.

Mohamed Koné était à la barre le mercredi 17 juillet pour avoir à Songuéla (cercle de Koutiala) violé Adiaratou Sogoba, la fille de son hôte. Courant février 2011, la famille Sogoba de Songuéla (cercle de Koutiala) accepte d’offrir son hospitalité à Mohamed Koné qui la sollicite avec beaucoup d’instance.

Ayant su que Adiaratou Sogoba, une des filles de son hôte, souffre d’épilepsie il vante à celui-ci ses qualités de guérisseur et obtient de lui l’autorisation de traiter l’enfant. Mohamed Koné qui n’en demande pas tant, profite de l’absence des parents pour abuser sexuellement de l’enfant sous prétexte de traitements avant de précipitamment se sauver.

Rattrapé au village voisin par les frères d’Adiaratou, il est mis à la disposition de la brigade de gendarmerie de Koutiala pour viol. L’accusé était défendu par Me Yattassaye.

Après délibération, la Cour présidée par Sidi Kéita a condamné Mohamed à 3 ans d’emprisonnement ferme.

Sidiki Doumbia

19 Juillet 2013