Partager

: Le Djoliba pour confirmer, le Stade Malien pour se racheter

Les Blancs devront s’attendre à une pression plus forte que lors du tour précédent

Les Rouges affrontent Zeco United en Ligue des champions, tandis que les Blancs s’expliquent avec JSM Bejaia en coupe CAF

Les 8è de finale aller des deux coupes d’Afrique des clubs se disputent donc ce week-end.

jpg_3032_9.jpgDans la lucrative Ligue des champions, le Djoliba en découdra avec les Zambiens de Zesco United à Bamako, tandis qu’en coupe CAF le Stade malien se déplace en Algérie pour y affronter la JSM Bejaia d’Algérie. Djoliba-Zesco United, ce sera les retrouvailles entre les Rouges et le football zambien.

Il faut remonter à 1982 pour trouver trace d’une confrontation entre club malien et zambien. En effet, en 1/2 finale de la défunte coupe des coupes, le Djoliba avait croisé le fer avec Power Dynamos de l’emblématique capitaine Peter Kaumba.

À l’aller à Lusaka, les locaux se sont imposés 2-1 avant de tenir en échec les Rouges à Bamako (0-0). C’était le Djoliba du capitaine Bréhima Traoré, du gardien Sory Kourouma, Idrissa Traoré « Poker », feu Moussa Koné, Fanyeri Diarra, Abdoulaye Koumaré « Müller » et Ousmane Diallo « Petit Sory ».

Champion de Zambie

Zesco United a éliminé au tour précédent Africa sports de Côte d’Ivoire. À l’aller en Côte d’Ivoire, les Zambiens ont obtenu le nul 0-0 avant de s’imposer 2-0 deux semaines plus tard à Lusaka. Les Zambiens tenteront donc de limiter les dégâts à Bamako en sachant que la manche retour aura lieu chez eux.

Il faut rappeler que Zesco United a été sacré champion de Zambien pour la seconde année consécutive devant le Red Arrows, les Green Buffaloes, le Zanaco ou encore le Power Dynamos.

Les Zambiens qui arrivent aujourd’hui à Bamako, vont défendre crânement leurs chances et il faut s’attendre à une belle empoignade entre les deux équipes. Comme le Djoliba, Zesco United ambitionne d’entrer dans la cour des « grands » en se qualifiant pour la phase de poules.

«  Il faut faire le plein à Bamako, car on ne sait pas ce qui nous attends au retour. Application et rigueur devant les buts adverses sont les mots d’ordre. Nous ne sous estimons pas l’adversaire, j’ai visionné la cassette de leur match contre Africa sports de Côte d’Ivoire. C’est une équipe athlétique et rapide qui joue sur les contres », affirme le coach du Djoliba Badra Alou Diallo « Conti » qui dispose d’un groupe majoritairement composé de joueurs d’expérience (il faut rappeler que les Rouges avaient été battus 1-0 par le Club africain de Tunis, ce qui n’a pas empêché les nôtres de se qualifier parce que Cheick O. Bathily et ses coéquipiers l’avaient emporté 2-1 à l’aller à Tunis).

Le technicien de Hérémakono qui enregistre le retour de deux cadres à savoir l’international béninois Nouhoum Kobina et le milieu de terrain Lamine Diawara, assure que son équipe s’est préparée dans de bonnes conditions. Nouhoum Kobina a signé son retour en championnat en inscrivant le second but des Rouges à Sikasso contre le Stade malien lors de la 17è journée, tandis que Lamine Diawara a été intégré dans le dernier quart d’heure.

À 48h de la rencontre contre Zesco United, l’ambiance est bon enfant au stade du 26 Mars où les Rouges effectuent leur mise au vert. Ces derniers jours, les séances d’entraînement furent axées sur les balles arrêtées, la défense et la condition physique. Attaquer et encore attaquer afin de se mettre rapidement à l’abri, ce sera le leitmotiv, annonce le coach Badra Alou Diallo.

En tout cas, le keeper-capitaine Cheick Oumar Bathily et ses coéquipiers ont bien préparé le rendez-vous de dimanche en allant s’imposer 2-0 la semaine dernière à Sikasso face au Stade malien local.

« Je reviens d’une opération, Dieu merci je suis guéri et j’espère être de la partie dimanche. Notre objectif reste le même, la qualification pour la phase des poules » , a indiqué Lamine Diawara.

Et Amadou Diallo « Docteur » de renchérir, « il faut être unis et solidaires et aborder la rencontre avec sérénité. Nous nous préparons activement et prions Dieu qu’il nous donne la victoire. La victoire de dimanche dernier à Sikasso nous a remonté le moral après la période de doute. L’objectif pour nous, c’est de gagner d’abord ici, puis on verra après ».

Peu bavard, l’attaquant Nouhoum Kobina s’est contenté de dire qu’il y aura des surprises, tandis que Souleymane Dembélé note que l’équipe s’est bien préparée et qu’il s’attend à un résultat positif pour cette manche aller. Seul ombre au tableau, la situation des deux gardiens Abdoulaye Diakité et Cheick Oumar Bathily qui connaissent chacun de petits pépins de santé, tout comme d’ailleurs le médian Amadou Diallo « Docteur« . Mais d’ici dimanche, tous les trois devraient opérationnels.


Limiter les dégâts

En Algérie, le Stade malien aura à coeur de rééditer le parcours réalisé au tour précédent face au Stade tunisien (0-0 à l’aller à Tunis, 2-0 au retour à Bamako). Bien que battus 1-0 par le Réal lors de la 17è journée du championnat, les Blancs devraient pouvoir négocier cette première manche face à un adversaire qui est loin d’être un foudre de guerre.

Il ne faut surtout pas que Soumbeyla Diakité et ses coéquipiers soient découragés par ce revers et retombent dans leur mauvaise passe de début de saison. Le Stade occupe actuellement la quatrième place du championnat, mais il faut admettre que les carottes sont pratiquement cuites pour l’équipe de Sotuba qui compte 11 points de retard sur le leader djolibiste.

En Algérie, Djibril Dramé et ses poulains devront supporter la pression qui sera certainement plus forte que celle des Tunisiens. Mais de ce côté, on peut faire confiance aux pensionnaires de Sotuba qui sont conscients de l’enjeu de ces huitièmes de finale, mais aussi des attentes de leurs supporters.


Dimanche 19 avril au stade Modibo Kéïta

Ligue des champions d’Afrique

17h : Djoliba-Zesco United 1oupe CAF en Algérie JSM Bejaia-Stade malien

S. BADIAGA

Essor du 17 Avril 2009