Partager

basketteuses5-2.jpg

Hier mercredi dans l’après midi, toutes les écoles du CAP de Djélibougou s’étaient données rendez-vous pour le finale de la coupe Hamane Niang de Basketball organisée à l’intention des filles seulement. Débutée depuis l’année 2002, le président de la Fédération malienne de basketball, Hamane Niang a voulu associer le sport à l’éducation depuis la base.

Aujourd’hui, devenu ministre de la Jeunesse et des Sports, cela n’a rien enlevé aux éclats et à l’objectif que le parrain avait voulu pour ce tournoi depuis le tout début en 2002. Cette 6ème édition de ladite coupe avait réuni huit équipes du cap de Djélibougou pour se disputaient le titre de championne du cap.

Deux ministres présents

Le coup d’envoi de la compétition avait été donné le 8 mai dernier sur le même terrain de Djélibougou en Commune I du district. Présidée par le parrain et l’initiateur de la compétition, cette finale a démarré par le défilé de plus d’une dizaine d’établissements qui ont pris part au tournoi :le cap de Djelibougou, privés ou publics, ils étaient là car ce sont tous les enfants du Mali dans toute sa généralité.

Pour l’occasion, le ministre Hamane Niang, de la Jeunesse et des Sports et parrain du tournoi était accompagné de son collègue de l’Education de Base et des Langues Nationales, Mme Sidibé Aminata Diallo, pour manifester l’essence de ce tournoi. L’initiation à la pratique du basketball est un problème chez nous ici surtout s’il s’agit des petites filles à bas âge.


Le sens de l’implication des responsables de l’éducation

En impliquant les responsables de l’éducation à cette politique d’initiation à la pratique du basketball chez les plus jeunes, les initiateurs ont voulu montrer que l’école et le sport peuvent bel bien être associés et donner un meilleur résultat dans les deux domaines.

Après la salutation des deux équipes, Doumanzana et Boulkassoumbougou par les officiels et les photos de familles, la ministre Mme Sidibé Aminata Diallo, donna le coup d’envoi symbolique sous les yeux impatient de ces milliers de jeunes venus de partout de la commune I pour supporter ou assister aux festivités.

Ce fut d’abord les demoiselles de l’école “Kalenso” qui ont fait une chorégraphie pour détendre un peu l’atmosphère. Avant le coup d’envoi de la rencontre, Mme Sidibé Aminata Diallo a dit: “Je suis très ravie d’être ici aujourd’hui devant tous ces jeunes enfants, visiblement émus pour la circonstance.

Le parrain est à saluer car cela donne une grande envie à de nombreux enfants au sein des écoles. Et cela pourrait les aider beaucoup plus dans le futur.”

Deux arbitres

Dirigée par les deux arbitres Maïga (Youssouf et Awa), la partie a commencé par une ambiance festive autour des joueuses des deux équipes et chaque panier marqué était manifesté par de milliers supporteurs des deux formations. Après le premier quart-temps 10-7 pour Doumanzana, la mi-temps interviendra sur le score de 15-12 toujours pour Doumanzana.

Et la pause a été mise à profit pour la pratique du “Panier Magic” qui consiste à choisir les personnalités où les anciennes gloires du basketball leur faire shooter la balle au panier à une distance de l’anneau. Le responsable de cette rubrique M. Bakary Cisse dit Bakci donna le ballon à M. le ministre Hamane Niang et parrain de la finale qui rata son tir sans broncher.

Ensuite, ce fut le directeur de CAP de Djelibougou M. Kéding Dembélé, M. Abdalah Haïdara président de la Fédération malienne de basketball et Mme Assa Soumaré journaliste à l’ORTM, ancienne gloire du basketball.

Le Dcap de djélibougou

La partie a continué et la fin de la rencontre interviendra sur la score de 39-12 pour Doumanzana dans la grande liesse des élèves de cet établissement : “Je suis très ravi de la tenue de ce tournoi entre les différentes écoles de mon CAP. Cette finale est l’occasion de grandes retrouvailles des élèves des différentes écoles et elle leur permettra de se préparer davantage pour triompher la prochaine édition et cela pour le renouveau de notre basketball.

Je salue vraiment l’initiative, car elle entre directement dans le cadre de la formation et l’éducation de nos enfants”, a dit le D/CAP de Djélibougou M. Keding Dembélé.


Le Président de la Fédération

Selon le président de la Fédération malienne de basketball M. Abdalah Haïdara : “je suis très heureux de la qualité du jeu produit et en tant que président je ne peux qu’être fier de ces jeunes. Le moment où la compétition avait été lancée, ce n’était pas aussi populaire comme aujourd’hui et l’image de cette finale jouée on peut dire que l’objectif principal a été atteint, car il s’agit avant tout de faire jouer les enfants depuis le bas âge.

Quant au parrain, M. Hamane Niang, il s’est exprimé en ces termes : “Vous savez, le sport scolaire a fait ses preuves ici dans notre pays par le passé, et aujourd’hui nous avons fait un appel pour que la prochaine rencontre scolaire c’est à dire 2008-2009, en collaboration du département de l’Education de Base soit le renouveau de sport en général et particulièrement le basketball. Et à travers cette expérience nous viendrons à bout“.

C’est dans une atmosphère conviviale que rendez-vous a été donné pour la 7ème édition de la coupe Hamane Niang de basketball.

Moussa KONDO (Stagiaire)

23 Mai 2008