Partager

Du 7 septembre au 20 octobre 2007 aura lieu la 6ème Coupe du monde de rugby en France. En prélude à cet évènement mondial, les ambassades du Canada, de France, des Etats-Unis et d’Afrique du Sud ont organisé, le 5 septembre, au Centre Culturel Français, une rencontre d’information sur l’histoire du rugby, la naissance de la Coupe du Monde dans cette discipline, son évolution au Mali…


Les débuts du rugby

Le rugby est un jeu d’affrontement qui, contrairement à l’idée la plus répandue, n’a pas été inventé par les Anglais !

Durant l’époque médiévale, et sans remonter à l’antiquité, on retrouve la trace de nombreux jeux de balle extrêmement virils où l’on joue à se battre : le jeu de la soule, dans l’Ouest de la France, de la barette dans le Sud, et le calcio en Italie. Ancêtre du rugby, la soule était un jeu collectif. Bien qu’elle fut pratiquée en France, à partir du XIIe siècle, par les nobles et même les religieux, voire les rois, elle demeura un jeu du peuple, opposant souvent deux paroisses et de nombreux joueurs, parfois plus de mille…

A l’origine la “soule” était une boule, soit en bois, soit en cuir, remplie de foin, de son, ou même gonflée d’air. Les règles étaient quasiment inexistantes : on jouait dans les rues des villes, dans les champs et parfois plusieurs jours de suite. Ce sont les jeunes gens des couches aisées de la population anglaise qui vont rependre la pratique des jeux anciens et la codifier.La variante originale a été inventée dans la ville du Rugby en Angleterre.

Selon la légende, c’est William Web Ellis qui, en novembre 1823, au cours d’une partie de football, porta dans ses bras le ballon derrière la ligne de but adverse, alors que la tradition était de le pousser du pied. C’est seulement en 1846 que les premières règles du rugby-football commencèrent à être écrites. Et en 1871, eut lieu la permière rencontre internationale du rugby de l’histoire.

Naissance de la Coupe du monde

A partir de la fin de l’année 1983, on se posa la question d’une compétition internationale. Les fédérations australienne et néo-zélandaise de rugby rédigent chacune une charte pour la mise en place d’un tel évènement.
L’International Rugby football Board -qui devient l’IRB en 1998- est chargée de son organisation et décide alors, en 1985, à Paris, que la première Coupe du Monde aurait lieu en 1987, et qu’elle serait organisée conjointement par l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Une nouvelle édition est organisée tous les quatre ans.


Le rugby au Mali

La première équipe de rubgy, “Hippos XV”, a été montée à Bamako dans les années 60 et fonctionnait de façon informelle. Il n’y avait pas de compétition possible au niveau national. Grâce au dynamisme des responsables, des matches étaient organisés avec des équipes dans les pays voisins.

Au début des années 2000, le rugby malien a pris un nouvel essor, avec l’augmentation du nombre de joueurs, la mise en place de nouvelles équipes et la création de la Fédération Malienne de Rugby (FMR), dont la première assemblée générale ordinaire s’est tenue le 1er avril 2001.

La FMR, qui devient membre affilié de la Confédération Africaine de Rugby (CAR) et membre associé de l’International Rugby Board (IRB) a aujourd’hui, pour président, M. Boulkassoum Samaké.

Les Hippos XV du Mali ont râté de justesse la qualification pour la Coupe du monde de Rugby 2007. Ils ont été éliminés par le Botswana en finale de tournoi triangulaire qualificatif, après avoir sorti le Nigéria. Pour en arriver là, notre pays avait dominé le championnat sous-régional, en battant notamment le Sénégal.

Il existe aujourd’hui 3 clubs de Rugby au Mali : Les Bambas ex- AMPR, l’USFAS, et les Hippos XV. De plus, deux des plus grands clubs de sport maliens, le Djoliba Athletic Club de Bamako et le Réal de Bamako, ont récemment décidé de créer une section rugbyau sein de leur club.

Quant à l’Entente Rugby de Bamako, il a, pour objectif, la formation des jeunes de Bamako au rugby. Dans leurs interventions, les ambassadeurs du Canada (Isabelle Roy), de France (Michel Reveyrand De Menthon) des Etats-Unis (Mc Culley), et d’Afrique du Sud (Mathoma) ont tous fait une bref aperçu de l’évolution du rugby dans leurs pays respectifs.

L’ambassadeur de France a indiqué que son pays accorde une très grande importance à cette 6ème édition de la Coupe du monde de rugby qui, selon lui, est le 3ème évènement sportif mondial. “Il n’y a pas que le football. Nous saisissons cette opportunité pour faire, sur les chaînes comme TV5 Monde, RFI, la promotion de rugby qui est une discipline injustement méconnue dans beaucoup de pays, particulièrement au Mali” a précisé l’ambassadeur de France.

L’ambassadrice du Canada, Isabelle Roy, fera savoir que le rugby a fait son apparition dans son pays depuis le 19e siècle, avec l’arrivée des immigrants notamment les marines américains. “Mon pays a participé à toutes les Coupes du monde de rugby. Il occupe le 13ème rang mondial, avec une équipe féminine qui fait partie des 5 meilleures au monde. Nous avons des professionnels qui évoluent dans des grands clubs à l’étranger” a- t-elle ajouté.

Quant à l’ambassadeur des Etats-Unis, il a indiqué que le rugby, au delà du sport, est un symbole aussi, et que son pays occupe le 15ème rang mondial.

L’ambassadeur sud- africain a, pour sa part, remercié la France pour tous les efforts déployés dans l’organisation de cette 6ème édition. “Ayant organisé l’édition 1995, je sais que ce n’est pas une chose aisée” a-t-il fait savoir.

Rappelons que cette organisation de la Coupe du monde de rugby, intervient après celles de la Nouvelle Zélande, de l’Angleterre, de l’Afrique du Sud, du Pays de Galles et de l’Australie.

Les journalistes sportifs maliens, conscients de leur méconnaissance des règles du rugby, ont fait un plaidoyer auprès des ambassadeurs présents, afin qu’ils puissent bénéficier d’une session de formation dans ce sens. Et Isabelle Roy, d’informer que toutes les informations sur le rugby se trouvent sur le site : www TV5.org.

A cette 6ème Coupe du monde en France participent 20 équipes reparties en 4 poules: Angleterre, USA, Afrique du Sud, île Samoa-Tonga pour la poule A; Australie, Japon, Pays de Galles, Canada, îles Fidji pour la poule B; Nouvelle Zélande, Italie, Ecosse, Portugal, Roumanie pour la pouce C; et France, Argentine, Irlande, Namibie, Géorgie pour la poule D.

Pour donner de ampleure à l’évènement, le Centre Culturel Français de Bamako se propose de diffuser tous les matches, excepté le premier jour.

Moussa TOURE

06 septembre 2007.