Partager

Les noms des heureux élus ont été dévoilés, samedi 25 mai par le sélectionneur national, Éric Sékou Chelle. Les Aigles reçoivent le Ghana le 6 juin au stade du 26 Mars, avant de se frotter à Madagascar, le 11 juin dans un match délocalisé en Afrique du Sud.

Le sélectionneur national, Éric Sékou Chelle a animé une conférence de presse, samedi 25 mai dans la salle de conférence de la Fédération malienne de football (Femafoot). Un seul point était à l’ordre du jour de la rencontre, la publication de la liste des Aigles pour les rencontres des troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Le 6 juin au stade du 26 Mars, l’équipe nationale se frottera au Ghana, au compte de la troisième journée des éliminatoires et quatre jours plus tard (11 juin) elle rendra visite à Madagascar dans un match délocalisé en Afrique du Sud (les Malgaches ne disposent pas de stades homologués par la Confédération africaine de football, ndlr). «Nous avons travaillé sur une liste avec toutes les incertitudes d’une fin de saison que cela comporte. Certains joueurs sont en phase de transfert alors que d’autres ont quelques petits pépins physiques. Nous avons donc fait une liste de 28 joueurs», a d’abord expliqué le sélectionneur des Aigles, avant de dévoiler les noms des 28 heureux élus.

Parmi les joueurs sélectionnés, on note la présence de deux nouvelles têtes qui feront leur baptême du feu avec l’équipe nationale. Il s’agit du latéral droit de Palerme (Serie B italienne), Salim Diakité et de l’avant-centre de Quevilly Rouen Métropole (Ligue 2 française), Mamadou Camara.

Autre constat huit joueurs absents lors des deux dernières sorties de la sélection nationale (matches amicaux contre la Mauritanie et le Nigeria en mars) font leur grand retour. Il s’agit du gardien N’Golo Traoré (le gardien du Stade malien figurait déjà dans la présélection de la CAN, Côte d’Ivoire 2023), du défenseur du FC Zurich (Suisse), Amadou Danté, des milieux de l’AS Monaco (France) Mohamed Camara et d’Al Ahly (Égypte) Aliou Dieng, des attaquants El Bilal Touré (Atalanta Bergame, Italie), d’Adama Traoré «Malouda» (Ferencvaros, Hongrie), de Sékou Koïta (RB Salzbourg, Autriche) et d’Aboubacar Diarra, fraîchement transféré à l’AS Vita club (RD Congo), en provenance du Djoliba.

Les grands absents de la liste sont le capitaine Hamari Traoré (Real Sociedad, Espagne) suspendu, le milieu de terrain Yves Bissouma (Tottenham, Angleterre), blessé, les attaquants Fousseni Diabaté (FC Lausanne-Sport, Suisse), Ibrahim Sissoko (Saint-Étienne, France). Deux joueurs locaux figurent dans la liste du technicien Éric Sékou Chelle : le gardien N’Golo Traoré du Stade malien et Aboubacar Diarra, qui a été convoqué en tant que joueur du Djoliba, donc avant son transfert à l’AS Vita club.

«N’Golo Traoré a fait la préparation de la CAN avec nous, je l’avais trouvé très intéressant lors de cette préparation. Concernant Aboubacar Diarra, il fait partie actuellement de l’un des meilleurs joueurs du Mali. Il a fait une bonne saison avec le Djoliba, est capable d’évoluer sur les côtés et a cette puissance de garder le ballon, a expliqué Éric Sékou Chelle avant d’évoquer les deux matches à venir contre le Ghana et Madagascar. «On est conscient que ces deux matches sont hyper importants pour le Mali et surtout pour nous les acteurs. Participer à une Coupe du monde, c’est comme le couronnement d’une carrière pour un joueur. Nous avons besoin de tous les acteurs du football malien à l’occasion de ces deux matches », a souligné le technicien malien. « Le premier objectif, c’est gagner à domicile contre le Ghana. L’équuipe doit se concentrer d’abord sur ce gros match, après on pourra se focaliser sur le second match», a insisté Éric Sékou Chelle.

Comme il fallait s’y attendre, le sélectionneur national s’est prononcé sur la situation du milieu de terrain de l’AS Monaco, Mohamed Camara qui a été convoqué par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), après son refus de participer à la campagne contre l’homophobie, lors de la dernière journée du championnat français de D1. «Pour parler de Mohamed Camara, on sait tout son attachement à la religion au même titre que beaucoup de personnes au Mali. Comme tout le peuple du Mali, je le soutiens. Par contre, tout ce qui est autour de cette affaire, je ne ferai aucun commentaire de plus», a dit Éric Sékou Chelle.

Pour rappel, lors des deux premières journées de ces éliminatoires du Mondial 2026, le Mali a battu le Tchad (3-1) avant d’être tenu en échec (1-1) par la Centrafrique. Après deux journées de débats, les Aigles occupent la deuxième place du groupe I avec 4 points derrière les Comores (6 points). Madagascar et le Ghana occupent, respectivement les 3è et 4è places, avec 3 points chacun devant la Centrafrique (1 point), alors que le Tchad ferme la marche avec 0 point.

À l’issue des éliminatoires, les premiers de chaque poule se qualifient pour le deuxième et dernier tour qui se disputera en éliminatoires directes. La phase finale de la Coupe du monde se déroulera en 2026 dans trois pays : les États-Unis, le Mexique et le Canada. Elle regroupera 48 nations et l’Afrique sera représentée par 9 pays, avec la possibilité d’une 10è place supplémentaire.

LES 28 MOUSQUETAIRES

Gardiens : Djigui Diarra (Young Africans, Tanzanie), Mamadou Samassa (Laval, France), N’Golo Traoré (Stade malien).

Défenseurs : Falaye Sacko (Montpellier, France), Boubacar Kiki Kouyaté (Montpellier, France), Modibo Sagna (Montpellier, France), Sikou Niakaté (Braga, Portugal), Daouda Guindo (RB Salzbourg, Autriche), Abdoulaye Diaby (Saint Gall, Suisse), Salim Diakité (Palerme, Italie), Amadou Danté (FC Zurich, Suisse), Mamadou Fofana (Amiens, France).

Milieux : Amadou Haïdara (RB Leipzig, Allemagne), Diadié Samassékou (Cadix, Espagne), Lassana Coulibaly (Salernitana, Italie), Kamory Doumbia (Brest, France), Mamady Diambou (RB Salzbourg, Autriche), Mohamed Camara (AS Monaco, France), Aliou Dieng (Al Ahly, Égypte).


Attaquants :
El Bilal Touré (Atalanta Bergame, Italie), Moussa Sylla (Pau FC, France), Nene Dorgelès (RB Salzbourg, Autriche), Lassine Sinayoko (Auxerre, France), Youssoufou Niakaté (Bani Yas, Émirats arabes unis), Adama Traoré «Malouda», (Ferencvaros, Hongrie), Sékou Koïta (RB Salzbourg, Autriche), Mamadou Camara (Quevilly Rouen Métropole, France), Aboubacar Diarra (Djoliba).

Boubacar THIERO

Source: L’Essor