Partager

L’attaque des Aigles a-t-elle enfin trouvé l’efficacité tant réclamée par le public sportif. Très en forme, la ligne d’attaque a fait le travail, ce jeudi 7 octobre, face au Kenya à Agadir, au Maroc. Le Mali s’est imposé 5-0 contre les Harambee stars dans un match que les nôtres ont dominé de bout en bout.

Dès l’entame de cette rencontre de la 3ème journée des éliminatoires pour le mondial Qatar 2022, l’homme en forme de la sélection nationale, Adama Traoré « Malouda » montre la voie à ses partenaires. L’attaquant du Sherrif Tiraspol ouvre le score à la 7è min.

Il est vite imité par Ibrahima Koné, titularisé sur le front de l’attaque. Le costaud avant-centre marque le deuxième but à la 22 ème min. À la 36′, il récidive pour troisième but des Aigles. L’attaquant de Sarpsborg réalise le triplé, dès avant la fin de la première mi-temps, en transformant un penalty juste. Moussa Djenepo, virevoltant, était fauché quelques minutes plutôt par dans la surface par défenseur kenyan.

Au retour des vestiaires, les Aigles gèrent leur avantage. Mohamed Magassouba effectue même quelques changements. Le neo-aigle, Moussa Sissako effectue son baptême du feu dans l’axe central. Les autres remplacements participent à la fête. Lassine Sinayoko sur un débordement sert Adama Traoré Noss qui offre le cinquième but à Moussa Doumbia à la 85 min.

Mali 5 – 0 Kenya, au coup de sifflet final. Une copie propre pour les hommes de Mohamed Magassouba qui se déplaceront à Nairobi, dimanche prochain pour affronter leurs victimes du soir. Les Aigles comptent désormais 7 points et reprennent la tête du groupe des mains des Ougandais vainqueurs plutôt du Rwanda. Seul point sombre de cette soirée presque parfaite, la sortie sur blessure du défenseur central Boubacar Kiki Kouyaté, remplacé par Mamadou Fofana à la 16è min.

M. TOURÉ

Source: L’Essor