Partager

Vague de blessure au milieu de terrain des Aigles, trois jours avant l’important match contre le Kenya comptant pour la troisième journée des éliminatoires du mondial 2022. Ce week-end, quatre joueurs présents sur la liste, publiée par le staff, étaient incertains pour la double confrontation avec les Harembee stars. Il s’agit de Cheick Doucouré du RC Lens (France), de Lassana Coulibaly de Salernitana (Italie), d’Yves Bissouma de Brighton (Angleterre) et de Kevin Zohi de Vizela (Portugal).

Le club lensois a confirmé le forfait de Cheick Doucouré dans un tweet ce lundi. Le joueur avait en effet quitté ses partenaires sur blessure à la 87è minute, vendredi dernier, lors de la victoire (2-0) des « Sang et or » contre le Stade de Reims.

Si les Aigles devront faire sans Cheick Doucouré, l’incertitude demeure sur la participation de Lassana Coulibaly au rassemblement d’Agadir.

Le joueur de Salernitana, en série A, est aussi sorti sur blessure dès la 38è minute du match contre le Genoa (1-0), samedi dernier. Un match que les partenaires du l’ancien joueur du SCO d’Angers finiront par remporter (1-0), leur première victoire de la saison d’ailleurs. Selon son club, la sortie de Lassana est due un problème musculaire, ce qui minimiserait ses chances de disputer les rencontres des éliminatoires avec les Aigles.

Absent de la sélection depuis trois ans, le retour de Yves Bissouma chez les Aigles pourrait également attendre. Le milieu de terrain de Brighton est blessé et a manqué les dernières rencontres de son club. Sa présence au rassemblement des Aigles est hypothétique, au même titre que celle de Kevin Zohi. Le milieu de terrain de Vizela au Portugal, a été également remplacé à la 24è minute du match de son club en ligue portugaise. En de plus de la blessure, le joueur ferait aussi face à des détails administratifs, suite à sa signature dans le championnat portugais.

Cette série de blessures tombe au mauvais moment pour le sélectionneur national, Mohamed Magassouba, surtout si les quatre forfaits se confirmaient. Heureusement, le milieu de terrain est surement le secteur le plus fourni chez les Aigles et nul doute que les autres joueurs ont largement les capacités pour bien négocier ces deux matches clés.

M. TOURE