Partager

Des incidents ont émaillé la deuxième demi-finale de la Coupe du Mali qui a opposé, dimanche au stade Modibo Keïta le Réal et le Stade malien. On jouait la dernière minute du temps additionnel et le Réal menait 1-0 au tableau d’affichage (but du milieu de terrain, Ibourahima Sidibé, 45è min).

Sentant la défaite de leur équipe, des supporters stadistes commencent à lancer des projectiles sur la pelouse. La tension est au comble et le référé central Mahamadou Keïta est contraint d’interrompre la partie. Les projectiles continuent à pleuvoir sur la pelouse et l’interruption dure plus d’une demi-heure. Les organisateurs décident alors de faire appel au renfort pour évacuer les supporters. Le calme revenu, le match reprit son cours normal.

Les Blancs tentent le tout pour arracher les prolongations, mais en face, les Scorpions du coach Nouhoum Diané ne lâchent rien et résistent jusqu’au bout. Score final : 1-0 pour le Réal qui s’offre ainsi le détenteur et recordman de Dame Coupe et file en finale. Il faut rappeler qu’avant cette demi-finale de la Coupe du Mali, les supporters de Sotuba avaient fait parler d’eux en championnat, notamment lors des matches COB-Stade malien (23è journée, 2-1 pour les Blancs), Stade malien-Usfas (11è journée, 1-1) et LC. BA-Stade malien (12è journée, 2-2).

Pour revenir au match contre le Réal, les occasions ont été rares. Les Scorpions ont dominé la première période et leurs efforts ont été récompensés en toute fin de partie. Bien servi par l’avant-centre Abdramane Traoré «RBA», le milieu de terrain Ibourahima Sidibé trompe le gardien Mohamed Niaré en deux temps (45è min). Au retour des vestiaires, les Noirs et Blancs gardent la main sur la partie, même si les Blancs provoquent quelques alertes dans la surface adverse.

«La clé du match a été le réalisme de mes attaquants. Ces derniers temps, l’équipe se crée beaucoup d’occasions mais marque peu. J’en ai parlé avec les enfants, je pense que le message a été bien reçu», a déclaré l’entraîneur du Réal, Nouhoum Diané avant de se projeter vers la finale. «Je suis venu au Réal pour un objectif bien déterminé, le maintien en première division. Ce n’est pas facile, mais nous allons continuer à travailler pour atteindre cet objectif. Pour la Coupe du Mali, nous sommes en finale, l’objectif est de tout faire pour remporter le trophée».

Le défenseur Émile Koné abondera dans le même sens. «On était déterminé pour gagner ce match. Cette qualification en finale va nous motiver pour la suite du championnat. La finale sera âprement disputée, tout le monde sait que les rencontres Réal-Djoliba sont difficile, mais nous y croyons», a dit le joueur. L’arrivée de l’ancien sociétaire du Djoliba semble avoir stabilisé la défense des Scorpions qui n’ont plus perdu depuis le 12 mars dernier (défaite contre les Onze Créateurs 0-1, 16è journée du championnat national).

Dimanche 15 mai au stade Modibo Keïta
Réal-Stade malien : 1-0

But d’Ibourahima Sidibé (45è min)
Arbitrage de Mahamadou Keïta, assisté de Baba Yomboliba et de Souleymane Traoré.
Réal : Germain Berthé, Mohamed Camara (cap), Émile Koné, Souleymane Coulibaly, Ismaël Bamba, Daouda Touré, Makan Samabaly (Mohamed Sanogo, 63è min), Ibourahima Sidibé, Moussa Koné (El Hadji Salim Bah, 52è min), Cheickna A. Diakité (Mady Dembélé, 63è min), Abdramane Traoré.

Entraîneur : Nouhoum Diané.

Stade malien : Mohamed Niaré (cap), Ismaël Simapara, Mohamed C. Koné, Bourama Boire, Boubacar Dème, Sékou Konaté (Momi Hilaire, 61è min), Frank B. Tiessé, Lassine Kouma (Christian Nougbélé, 61è min), Sada Diallo (Cheick Oumar Ly, 87è  min), Modibo Kane Camara, Abdoul Salam Dembélé.

Entraîneur : Kamel Djabour.

Source: L’Essor