Partager

Les deux équipes vont s’affronter pour la 8è fois en finale de Dame Coupe. Pour le moment, les Rouges mènent 4 à 3

Vainqueur de la précédente édition de la Coupe du Mali devant Binga FC (3-2), le Stade malien ne se succédera pas à lui-même au palmarès de la compétition. La faute, au Réal qui a créé la sensation, hier, en battant 1-0 l’équipe de Sotuba dans la deuxième demi-finale de Dame Coupe (l’unique but de la rencontre a été marquée à la 45è minute par Ibourahima Sidibé). Les Réalistes rejoignent en finale le Djoliba qui, la veille a éliminé Binga FC, défait 1-0.

Cette finale Djoliba-Réal promet des étincelles. La dernière confrontation entre les deux équipes à ce niveau remonte à plus d’un quart de siècle. C’était le 28 juillet 1996 et les Rouges s’étaient imposés 2-1 grâce à deux réalisations de Dédé Tamboura (22è min) et Soumaïla Coulibaly (70è min). En toute fin de partie (90è min), Cheick Oumar Dramé a réduit le score pour les Scorpions. Les deux équipes vont s’affronter en finale de la Coupe du Mali pour la 8è fois depuis le lancement de la compétition en 1961. Pour le moment, petit avantage au Djoliba qui totalise 4 victoires contre 3 pour le Réal.

Samedi au stade Modibo Keïta, les Rouges ont bataillé dur pour venir à bout de Binga FC qui les avait écartés de la compétition l’année dernière. Si la première période a été équilibrée, la deuxième a vu les Djolibistes prendre les choses en main et imposer leur rythme à la partie. Dominateurs dans tous les compartiments, les hommes du technicien Sékou Seck ont multiplié les alertes dans la surface adverse et poussé les Communards dans leurs derniers retranchements.

Binga FC a résisté jusqu’à la 58è minute, avant de céder sur un but contre son camp du défenseur, Oumar Diallo qui a dévié le cuir dans ses propres filets (1-0). Après ce but, les Rouges se contenteront de gérer le match jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Sory I. Keïta.

Avec ce succès, le Djoliba prend sa revanche sur Binga FC et tentera de remporter son 20è trophée et de revenir à une petite de son grand rival et recordman de la compétition, le Stade malien (21 trophées). La dernière victoire des Djolibistes en Coupe du Mali remonte à 2009.

Le 22 août au stade Amary Dao de Ségou, les Rouges se sont imposés par le strict minimum grâce à une réalisation de Lassana Diallo (22 min). Depuis, le Djoliba n’a plus goûté à la joie de la victoire, s’inclinant trois en finale contre le Stade malien (1-0, 2013), les Onze Créateurs (1-0, 2014) et encore le Stade malien (2-1, 2018).

L’entraîneur djolibiste Sékou Seck «Baco» a remporté l’édition 2011 avec le COB (victoire 2-1 après prolongations contre le Stade malien) et vise son deuxième trophée de Dame Coupe. En début de saison, le technicien a soulevé son premier trophée avec les Rouges, en battant Yeelen olympique en finale de la Coupe de la Ligue (1-1 puis 5-4 aux tirs au but).

De 1961 à cette année, le Réal a remporté 10 trophées. Le dernier sacre des Scorpions remonte à 2010, l’édition dite du Cinquantenaire. C’était le 2 août, au stade Modibo Keïta, face au CSK, battu 1-0 grâce à une réalisation du milieu de terrain Ibrahim Kader Coulibaly (25è min). Cela fait donc douze ans que le Réal court derrière le graal.

Double détendeur de la Dame Coupe (l’édition de 2021 n’a pas été tenue pour cause de la crise du football et celle de 2020 a été abandonnée pour cause de la Covid-19) avec le Stade malien, l’entraîneur Nouhoum Diané tentera d’offrir la coupe du Réal après plus de 10 ans d’attente. Mal au point en championnat après 23 journées, les Scorpions (13è avec 27 points) vont tenter de sauver leur saison avec la Coupe du Mali, surtout que le vainqueur de la compétition représentera notre pays à la Coupe de la Confédération 2022-2023.


Samedi 14 mai au stade Modibo Keïta
Djoliba-Binga FC : 1-0

But d’Oumar Diallo (58è min, c.s.c.)
Arbitrage de Sory Keïta, assisté de Drissa Niaré et d’Amadou B. Guissé

Djoliba :
Youssouf Koïta, Sékou Diarra, Ousmane Diallo, Barou Sanogo, Félix Kamaté, Fady S. Coulibaly, Nankoma Keïta, Amadou M. Soumaré (Ousmane Coulibaly, 63è min), Aboubacar Diarra (Oumar Camara, 82è min), Djibril S. Coulibaly (Siaka Bagayoko, 86è min), Hamidou Sinayoko.

Entraîneur : Sékou Seck.

Binga FC : N’Golo Traoré, Oumar Diallo, Amadou S. Traoré, Koumou F. Keïta (Kassoum Coulibaly, 86è min), Djigui Samassa, Youssou Coulibaly, Raye Cissé, Mohamed Koumaré (Bandiougou Diallo, 68è min), Ousmane Diarra, Souleymane Dramé (Youssouf Diallo, 68è min), Siaka Diaby. Entraîneur : Modibo Sissoko.

NB : Dans notre édition de demain, nous reviendrons sur la deuxième demi-finale entre le Stade malien et le Réal et les incidents qui ont émaillé cette rencontre.

Source: L’Essor