Partager

Présidées par le premier vice-président de la Fédération Malienne d’Escrime Moussa Balla Samaké, les finales Epée féminine et Epée masculine de la 13ème édition de la coupe du Mali d’Escrime disputées le samedi 14 octobre dernier au Centre Olympafrica de Banankabougou ont été remportées par Alima Dembélé de l’USFAS et Gaoussou Coulibaly N° 1 de l’ECO (Escrime Club Olympafrica). Ils représenteront le Mali à la coupe du monde d’Escrime en Algérie.

En partenariat avec la Sotelma-Malitel, le Comité National Olympique et Sportif et le PMU-Mali, la Fédération Malienne d’Escrime (FME) a organisé le samedi 14 octobre dernier au centre olympafrica de Banankabougou, la 13ème édition de la coupe du Mali d’Escrime aussi bien en épée féminine qu’en épée masculine. La compétition qui consiste à faire quinze touches à son adversaire a vu la participation de cinq clubs que sont Diarra Escrime Club (DEC), Escrime Club Olympafrica (ECO), Malian International Femcing Academy (MIFA), Titan Escrime Club (TITAN), USFAS Escrime Club (USFAS) et deux ligues à savoir les ligues régionales de Ségou et de Sikasso. Le nombre de filles ayant combattu est de quatorze et le nombre de garçons est de dix-neuf soit au total trente-trois combattants ont pris part à l’édition 2017.
Ainsi, la finale épée féminine qui a mis aux prises Alima Dembélé de l’USFAS et Mariam Thèra également de l’USFAS a tourné à l’avantage d’Alima Dembélé qui conserve ainsi son titre de championne du Mali de l’édition 2016. Elle a pris le dessus sur sa coéquipière par 15 touches à 09.

La finale épée masculine avait la particularité de mettre aux prises deux Gaoussou Coulibaly N° 1 de l’Escrime Club Olympafrica (ECO) et N°2 de Diarra Escrime Club (DEC). A l’issue d’un combat âprement disputé, Gaoussou Coulibaly N° 1 de l’ECO sortit vainqueur en réussissant 15 touches à 05 sur son adversaire du jour.
Au nom du président de la Fédération Malienne d’Escrime empêché, le premier vice-président de la Fédération Malienne d’Escrime Moussa Balla Samaké a exprimé toute sa joie à l’endroit des finalistes qui se sont bien battus et se sont bien donnés. Il a encouragé les athlètes et a invité le public à s’intéresser à l’Escrime car selon lui « ça rend intelligent et c’est un sport olympique ».

Les trois premières de l’épée féminine ainsi que les trois premiers de l’épée masculine ont chacun reçu une médaille et une enveloppe symbolique. En plus, ils représenteront valablement le Mali au prochain championnat du monde d’Escrime qui aura lieu le mois prochain en Algérie.

A noter qu’une minute de silence a été observée avant le début de la compétition à la mémoire du président de la Fédération Malienne de Taekwondo Seydou Ly décédé le vendredi 13 octobre dernier à Paris.

Almihidi Touré

Du 17 Octobre 2017