Partager

Les huitièmes de finale de la 7è édition de la Coupe du Mali de football féminin se disputent aujourd’hui. L’honneur reviendra à l’AS Mandé d’ouvrir le bal contre Lafia club de Tombouctou, au stade Mamadou Konaté. Une proie à priori facile pour les actuelles leaders du championnat national.

La mission s’annonce d’autant plus difficile pour les joueuses de la ville des 333 Saints que les Mandékas sont invaincues depuis le coup d’envoi de la saison et ont le moral gonflé à bloc après leur dernière sortie et la victoire 2-1 face à l’Usfas.

En outre, l’AS Mandé est recordman de la Coupe du Mali avec ses quatre trophées remportés en six éditions (2012, 2014, 2015 et 2016). C’est dire qu’il n’y a que deux trophées qui ont échappé aux Mandékas depuis le lancement de la compétition en 2011 : la première édition (victoire de l’Usfas) et celle de l’année dernière qui a été remportée par les Super Lionnes.

Ces statistiques parlent d’elles-mêmes, mais l’entraîneur Moustapha Laïco Traoré met en garde ses joueuses contre tout complexe de supériorité. «C’est vrai que les niveaux ne sont pas les mêmes mais ça reste un match de coupe et tout peut arriver.

En plus, les joueuses sont fatiguées en cette fin de saison et doivent faire extrêmement attention face à cette équipe (Tombouctou, ndlr) qui n’a rien à perdre alors que nous devons être présents en finale», prévient le technicien de l’AS Mandé. La rencontre AS Mandé-Tombouctou sera suivie, en deuxième heure de l’explication entre l’Association des jardins familiaux de Saint-André (AJFSA) de Badalabougou et Santoro UFC de Djélibougou.

Pour sa part, le Réal se déplace à Ségou pour affronter le CF Tamba, alors que les Tigresses de Kayes auront le redoutable honneur de recevoir les Super Lionnes, détentrices du trophée. À l’instar de son homologue de l’AS Mandé, l’entraîneur des Lionnes, Mafing Dembélé ne jure également que par la victoire.

«Nous sommes attendues cette année et nous nous devons d’atteindre la finale», martèle le technicien. Au stade Baréma Bocoum de Mopti, Badenya FC se frottera aux Amazones de la Commune V, tandis que les Tigresses de Bougouni se déplacent à Sikasso pour en découdre avec l’AS Momo.

Cette rencontre mettra aux prises deux représentants de la Ligue de football de Sikasso et promet une belle bataille au stade Babemba Traoré. Au stade municipal de Kati, l’AS Saramaya s’expliquera avec l’AS Police alors que l’Usfas défiera Lanaya FC au stade municipal de Kita.  Pour mémoire, la 1ère édition de la Coupe du Mali a été remportée par l’Usfas en 2011 (victoire 1-0 contre les Super Lionnes). 

Aujourd’hui au stade Mamadou Konaté

16h : AS Mandé-Lafia club
19h : AJFSA-Santoro UFC

À Ségou
16h : CF Tamba-Réal

À Kayes
16h : Tigresses de Kayes-Super Lionnes

À Mopti
16h : Badenya de Mopti-Amazones CV

À Bougouni
16h : Tigresses de Bougouni-AS Momo

À Kati
16h : AS Saramaya-AS Police

À Kita
16h : Lanaya FC-Usfas

Source: L’Essor