Partager

Le week-end de la balle au panier sera dominé par les finales de la Coupe du Mali, qui auront lieu demain après-midi au Pavillon des sports du stade Modibo Kéita sous la présidence du chef de l’Etat.

Chez les messieurs, l’opposition Réal-Stade est a priori équilibrée même si en Coupe du Mali, il faut un vainqueur et un vaincu. Les deux équipes ont une même ambition pour dame Coupe du Mali. « Rien que cette Coupe », avoue-t-on du côté des Blancs de Bamako. « Doublé ou rien », répondent les Scorpions.

Pour ce qui est des atouts, ils ne manquent pas dans les deux camps. Le Stade, après son élimination en championnat, sera conduit par des joueurs expérimentés, dont Namory Diarra. En face, c’est plutôt la « jeunesse » qui prime.

L’entraîneur Zoumana Coulibaly qui ne pense qu’à un 2e doublé d’affilée devra compter sur Bassekou Diallo qui s’est imposé ces derniers temps comme le meilleur du groupe avec ses tirs à trois points. Mais d’autres joueurs aussi font la force du Réal comme le virevoltant pivot Mory Diané ou le remuant Béidy Landouré sans oublier les Bassidiki Kallé et autres Moussa Koné.

La première finale dont le coup d’envoi est prévu pour 14 h et qui opposera en dames les Rouges à la Police devra en principe, sauf miracle, sourire aux Rouges. Les pouliches d’Emile Fofana « Zito » se présentent dans de bonnes conditions avec un 7e sacré d’affilée.

« Zito » , un des entraîneurs les plus en vue, compte dans ses rangs des joueuses de qualité, à commencer par la meilleure marqueuse du dernier championnat, Nassira Traoré (152 points). Elle sera épaulée par la Sénégalaise Adia Fatou Ba, et l’expérimentée Aminata Seremé. Les Rouges ont d’autres éléments talentueux comme Minata Kéita, Fatoumata B. Dia et Fatouma Mariko.

Dans le camp des porteuses d’uniformes, le doute s’est installé après la défaite en championnat phase Top 8. Après l’élimination au Top 8, Amara Traoré qui a pris la Police en main après son brillant parcours avec la Commune III, souhaite gagner le trophée en vue de sauver la saison.

Pour réussir un tel pari, il devra demander demain à ses joueuses d’être adroites et confiantes. A signaler que la Fédération malienne de basket et son sponsor officiel, Orange-Mali ont procédé mercredi dernier à la remise des maillots aux équipes finalistes ainsi qu’aux officiels.

Boubacar Diakité Sarr

26 Septembre 2008