Partager

La saison sportive de Basket-ball 2006-2007 s’est achevée le 17 Novembre au pavillon des sports du stade Modibo Kéïta, avec les finales en Dames et Messieurs de la coupe du Mali.

Une saison qui aura été longue, à cause des calendriers très chargés du bureau fédéral, dus aux participations des équipes nationales aux compétitions internationales.
En effet, la saison fut exceptionnelle à plus d’un titre. Pour rappel, les différentes catégories des équipes nationales ont participé à toutes les compétitions africaines et mondiales. Il s’agit des coupes d’Afrique Junior, Espoir et Senior, ainsi que des Jeux Africains en Dames et Messieurs. Et le Mali est sorti victorieux des trois titres en catégories Junior, Espoir, et Senior en filles.

Cette compétition nationale, notamment les finales de la coupe du Mali, couronne une saison 2006-2007 parfaitement rose. C’était en présence du Chef de l’Etat, qui a tenu à remercier à sa manière tous les acteurs qui ont contribué au succès et à l’épanouissement du basket-ball, au Mali et au delà de ses frontières.

Autre temps fort : ces finales ont permis au désormais ex-président de la Fédération malienne de Basket-ball, Hamane Niang, de quitter officiellement au profit de Abdallah Haïdara qui aura la redoutable tâche d’assumer un héritage costaud.

En Dames, les finales ont opposé, pour la première fois de son histoire, l’USFAS à l’As Réal de Bamako. Quant aux Messiers, l’AS Commune I, était également pour la première fois face aux expérimentées de l’AS Réal de Bamako.

En première heure, sous la houlette de Aminata Sininta, championne d’Afrique, Djenéba Damba, Fatoumata Sanfo, Hawa Coulibaly, les USFAsiennes n’ont pas vraiment forcé leur talent pour venir à bout des jeunes pousses de l’AS Réal, certes volontaires, mais inexpérimentées.

Menant dans tous les 4 quart-temps (19-9, 28-21, 43-35, 62-46), les USFAsiennes ont dominé leurs sujets sur tous les plans et remportèrent la 29e édition de Dame Coupe. Du coup, l’USFAS Dames inscrit son nom dans les annales du palmarès de la coupe du Mali.

En 2e heure, le match des Messiers Réal-Commune I était attendu. On se rappelle que le Réal avait été battu par la Commune I, lors du Top 8. La rencontre a tenu toutes ses promesses, surtout lors du premier quart-temps.

Finalement, le Réal, amené par son playmaker et meilleur joueur de la saison, appelé roi, Moussa Koné, a su dicter sa loi aux communards aux trois derniers quart-temps. Ainsi, l’AS Réal remporte la 38e édition de la coupe du Mali pour sa 11e fois depuis 1982 qui a vu l’équipe remporter son premier trophée. Notons que les premières éditions de la coupe du Mali Dames et Messieurs ont débuté respectivement en 1979 et 1961.

Des récompenses et des cadeaux

Les finales de ces 29e et 38e éditions de la coupe du Mali Dames et Messiers ont été une grande réussite, tant sur le plan de la mobilisation que de l’organisation. Tous les acteurs du monde sportif étaient présents: le comité olympique, les fédérations sportives amies…

Ces finales ont permis de récompenser les joueurs, les équipes, des hommes et des femmes qui, dans l’anonymat ont, ont contribué au développement du basket-ball. Ainsi, après ces finales disputées, en retiendra qu’en championnat messieurs, c’est l’AS Réal de Bamako qui a été sacré champion. Une somme de 250 000 FCFA, plus trois ballons furent offerts au champion. Quant au vice-champion, le Stade Malien de Bamako, il a reçu 150 000FCFA, plus trois ballons.

En dames, c’est le Djoliba qui a été sacré champion et a reçu la somme de 250 000 FCFA, plus trois ballons. Quant à la vice-championne, l’AS Commune III, elle a reçu la somme de 150 000 FCFA et trois ballons.

Les meilleurs révélations de la saison ont été Moussa Makan Tounkara de la Commune I et Djénéba Sacko du Djoliba; ils ont reçu chacun 50 000 FCFA, une paire de chaussures et un ballon.

Les meilleurs marqueurs ont été Kadia Sako de la Commune III et Boubacar Diallo du Sigui de Kayes, respectivement avec 185 points et 144 points. Ils ont reçu chacun 50 000 FCFA, une paire de chaussures et un ballon.

Les meilleurs entraîneurs -Mohamed Salia Maïga du Djoliba Dames (même s’il est remercié aujourd’hui) et Zoumana Coulibaly de l’AS REAL de Bamako- ont aussi reçu, chacun, 50 000 FCFA, une paire de chaussures et un ballon.

L’équipe fair-play a été l’USM de Koutiala en Dames et l’AS Biton en Messiers ; elles ont reçu chacune 50 000 FCFA et trois ballons.

Le meilleur joueur ou Roi et la meilleure joueuse ou Reine ont été Moussa Koné (Réal) et Fanta Touré (Djoliba) et ont reçu, chacun, 100 000 FCFA, une paire de chaussures, un ballon et une moto Jakaarta offerte par la SOTELMA.

Le meilleur arbitre a été Youssouf B. Maïga et a reçu une paire de chaussures et un ballon.

Les 16 équipes (hommes et dames) qui ont participé au Top 8 ont reçu, chacune, 50 000 FCFA et deux ballons. Il s’agit de 8 équipes en Dames -Djoliba, Commune III, Stade-CAT, USM Koutiala, Sigui, Géant Hippo et Biton- et 8 équipes en Messiers -Réal, Stade, Commune I, Djoliba, Sigui, Tata, Géant Hippo, Biton-.

Trente trois équipes affiliées à la fédération malienne de Basketball ont été dotées de 5 ballons chacune, soit 165 ballons; et vingt centres de basket-ball du ministère de la Jeunesse et des Sports ont été dotées de deux ballons chacun, soit 40 ballons.

Enfin, le vainqueur de la coupe du Mali, l’AS Réal, a reçu 200 000 FCFA et une coupe et des médailles en or. L’équipe vaincue, l’AS Commune I, a reçu 150 000 FCFA, un trophée et des médailles d’argent.

Le Président de la République a honoré les acteurs du basket-ball en offrant des cadeaux à toutes les équipes de l’intérieur. Il n’a pas oublié les personnes qui ont sacrifié toute leur vie et continuent de le faire pour le développement du sport.

Ainsi, 200 000 FCFA furent offerts aux 4 équipes finalistes, c’est-à-dire les Dames de l’USFAS et du Réal et les Messieurs de la Commune I et du Réal. Soit 500 000 F CFA chacune, 300 000 FCFA à Bandiougou Sidibé, 250 000FCFA à Oumar Sidibé, 250 000 FCFA à la table technique et aux arbitres de la finale, et 100 ballons aux équipes de l’intérieur.

En retour, la fédération malienne de Basketball a décerné des médailles de reconnaissance au Président de la république, au président du comité olympique, Habib Sissoko, au ministre des Sports, Hamane Niang, à Natié Pléah, prédécesseur de Niang, aux Maliens de l’extérieur représentés par le ministre des Maliens de l’extérieur, pour tous les efforts consentis en faveur du basket-ball malien.

Tout en espérant que les finales de la saison 2007-2008 se joueront dans la nouvelle salle multifonctionnelle de 12 000 places, le Président de la République a remercié les acteurs du basket-ball malien qui est aujourd’hui une fierté nationale.

En effet, le basket-ball malien occupe le firmament africain dans les trois catégories Junior, Espoir, Senior en Dames.


Sadou BOCOUM

Résultat final

En dames, USFAS bât Réal : 62-46

En messieurs, le Réal bât la Commune I : 61-38


19 novembre 2007.