Partager

Les Verts et les Koulikorois affronteront en demi-finale de l’épreuve le Djoliba et le Stade malien, les deux plus grosses pointures du football malien

Les demi-finales de la 53è édition de la Coupe du Mali se disputent ce week-end au stade Modibo Keïta. Samedi, le Djoliba affronte le COB, 24h plus tard, c’est-à-dire, le dimanche, le Stade malien reçoit le Nianan. Pour accéder aux demi-finales, le COB et le Nianan ont respectivement écarté le Sigui (1-0) et l’ASB (1-0) tandis que le Djoliba et le Stade malien ont dominé les Onze Créateurs (2-0) et le Réal (1-0, a.p.). Aux quarts de finales, le COB et le Nianan ont disposé des plus faibles. Le Sigui évolue en division inférieure et l’ASB est l’avant dernier en championnat national avec 21 points après 26 journées. Les choses sérieuses commencent maintenant pour l’équipe de l’ex-base et celle de la cité de Méguétan. Elles s’expliqueront devant le Djoliba et le Stade malien aux demi-finales. Des équipes qui leur sont supérieures sur le papier.

Les équipes de Hérèmakono et de Sotuba totalisent 36 trophées nationaux. Pour ces demi-finales, des montagnes se dressent devant le COB et le Nianan. Ils ont l’obligation de les surmonter s’ils veulent disputer la finale de la Dame coupe. Samedi au stade Modibo Keïta, la première demi-finale oppose le Djoliba et le COB. Les Rouges et les Verts occupent respectivement les 3è et 4è places en championnat national. Le Djoliba compte 49 points contre 45 unités pour le COB après 26 matches disputés. Sur le papier, le Djoliba abordera la rencontre avec la faveur des pronostics. L’équipe de Hérèmakono est le détenteur du record de l’épreuve avec 19 trophées contre 3 pour le COB. Le Djoliba est en forme depuis l’arrivée de Jonas Komla sur le banc. Favori logique de deux compétitions nationales (championnat national et Coupe du Mali) au début de la saison, le Djoliba n’a plus que Dame coupe pour éviter une saison blanche. A l’heure actuelle, Lassine Diarra et ses coéquipiers sont en regain de forme. Les Rouges sont sur 4 victoires consécutives toutes compétitions confondues. Le capitaine Issa Traoré sera probablement absent pour cette demi-finale. Mais le coach Jonas Komla trouvera sans problème un latéral droit pour pallier l’absence de son capitaine. Contrairement au Djoliba, le COB n’arrive plus à gagner. Les Verts sont sur trois matches sans victoire (2 matches nuls et une défaite) en championnat.

Les Olympiens espèrent sur cette victoire (1-0) sur le Sigui en quart de finale de la compétition pour se relancer. Samedi contre le Djoliba, le COB sera privé de deux joueurs importants dans son jeu. Hamidou Traoré et Adama Traoré participent avec l’équipe nationale junior à la coupe du monde de la catégorie en Turquie. En effet, cette année, la performance du COB reposait principalement sur 5 joueurs. A chaque absence d’un de ses joueurs, le jeu de l’équipe de l’ex-base s’en est ressenti. L’entraîneur olympien Sékou Seck a numériquement les joueurs pour pallier l’absence de ses internationaux juniors. Ces joueurs ont-ils le même rendement que Hamidou Traoré et Adama Traoré ? Evidemment non. Mais pour le COB, tout dépendra du discours que va tenir le coach Sékou Seck pour galvaniser sa troupe. Ce match Djoliba-COB se jouera dans la tête. L’équipe qui restera bien concentrée, motivée et qui commettra moins de déchets techniques a plus de chance de sortir vainqueur de la rencontre. La 2è demi-finale mettra aux prises le Stade malien et le Nianan. L’équipe de Sotuba prépare bien la rencontre. C’est le moins que l’on puisse dire après sa victoire 1-0 contre le Réal au compte de la 24è journée en retard (voir article de D. Coulibaly). Ce 2è succès consécutif contre le 2è du championnat national donne plus de confiance aux Stadistes.

La formation de Pascal Janin est en forme et elle est invaincue cette année sur le plan national. Mais attention tout de même au complexe de supériorité contre le Nianan ce dimanche ! Plusieurs observateurs enterrent déjà l’équipe de Koulikoro. Difficile d’envisager que le Nianan vienne éliminer les Blancs à Bamako. Mais l’année dernière personne ne s’attendait aux victoires des Onze Créateurs contre le Djoliba et de l’US Bougouni contre le COB aux demi-finales. Dans cette rencontre, le Nianan a son mot à dire. Deuxième meilleur buteur du championnat national, Madou Dembélé (10 buts) portera les espoirs de toute une région. Septième avec 37 points au classement du championnat national, le Nianan est la seule équipe de l’intérieur restant dans la compétition.

L. M. DIABY

L’Essor du 28 Juin 2013

– —————————- ————————-

Samedi 29 juin au stade Modibo Keïta 17h : Djoliba-COB

Dimanche 30 juin au stade Modibo Keïta 17h : Stade malien-Nianan