Partager

Les Blancs ont facilement dominé 3-0, les néophytes de l’AS Médine de Sikasso, alors que les Tigres de Lafiabougou se sont faits surprendre à Sikasso 0-2 par les locaux du Stade malien.

Les matches des huitièmes de finale de la Coupe du Mali se sont disputés, samedi à travers le pays. Le détenteur du trophée, le Stade malien, a fait honneur à son rang, en battant largement 3-0 l’AS Médine de Sikasso. Les trois buts de la partie portent les signatures de Sékou Konaté (10è min), Sambou Sidibé (57è min) et Yacouba Doumbia (69è min). Les hommes de Nouhoum Diané ont dominé la partie de la tête et des épaules. 

Dès le coup d’envoi de la rencontre, le capitaine Djigui Diarra et ses coéquipiers ont pris la direction des opérations et allumé la première mèche dès la 2è minute par Demba Diallo qui oblige le gardien Moussa Sogodogo à sortir le grand jeu pour claquer le ballon en corner.

Le joueur revient à la charge à la 5è minute plus tard, mais ne cadre pas. L’ailier Mamaye F. Coulibaly n’aura pas plus de réussite que son coéquipier (8è min), mais à force d’insister, les Stadistes voient leurs efforts récompensés. à la 10è minute, le milieu offensif Sékou Konaté marque du plat du pied, suite à un centre d’un partenaire. On n’en reste là jusqu’à la pause.

à la reprise, les Blancs appuient sur l’accélérateur et réalisent le break, peu avant l’heure de jeu. à la réception d’un bon centre de Demba Diallo, Sambou Sidibé double la mise pour les siens (2-0, 57è min). A la 69è minute, les visiteurs encaissent un troisième but des pieds de Yacouba Doumbia (3-0, 69è min). «Je suis très satisfait de la prestation de mes joueurs.

Avant le match, j’ai réuni mes joueurs pour leur faire comprendre que c’est un match de coupe et qu’il peut y avoir des surprises. Dieu merci, nous nous sommes imposés sans problème. Je félicite mes joueurs et les exhorte à continuer dans la même dynamique», a salué l’entraîneur du Stade malien, Nouhoum Diané. «Le prochain adversaire, c’est le CSD et pour moi, c’est une finale et nous allons tout mettre en œuvre pour l’emporter. L’objectif qui m’a été assigné à ma prise de fonction est le titre de champion et le trophée de Dame Coupe. Je ferai tout pour avoir ces deux trophées», a promis le technicien. 

Pour le capitaine de l’AS Médine de Sikasso, Moussa Sogodogo, l’équipe n’a pas joué comme elle le fait habituellement, ce qui a facilité la tâche du Stade malien. «Nous n’avons pas joué en équipe, chacun voulait marquer, ce sont des choses qui ne pardonnent pas à ce niveau de compétition», a martelé le joueur, tout en admettant la supériorité du Stade malien.

À l’instar des Blancs, Yeelen olympique a également validé son ticket, en dominant le Simbo FC de Kita par la plus petite des marges (1-0). Le Nianan a déroulé face à Attar club de Kidal (3-0), tout comme le CSD qui a explosé 7-0 le Racing club de Diré, au stade Mamadou Diarra H de Koulikoro. L’USC Kita et l’AS Bakaridjan ont écarté, respectivement le Sonni de Gao (2-0) et le Centre d’animation sportive de Sévaré (1-0 a.p), alors que Binga FC est allé gagner 2-0 à Mopti face à l’étoile Blanche. Excepté donc LC. BA, tous les autres favoris ont tenu leur rang.

Djènèba BAGAYOKO

LE PROGRAMME DES QUARTS DE FINALE

Nianan-USC Kita

Yeelen olympique-Stade malien de Sikasso

Stade malien-CSD

AS Bakaridjan-Binga FC

Source: L’Essor