Partager

Deuxièmes du groupe D avec 7 unités, les Blancs se qualifieront ce dimanche pour les quarts de finale en cas de succès contre les Diables Noirs du Congo qu’ils reçoivent au stade du 26 Mars. Au match aller, l’équipe de Sotuba s’était imposée 3-1 au stade Alphonse Massamba-Débat de Brazzaville.

Après la CAN, Côte d’Ivoire 2023, place aux compétitions africaines des clubs. Ainsi, le Stade malien a rendez-vous ce dimanche avec les Diables Noirs du Congo, avec comme enjeu principal, le ticket des quarts de finale de la Coupe de la Confédération.

En effet, si les Blancs de Sotuba, deuxièmes du groupe C avec 7 points, s’imposent à l’occasion de cette 5è journée de la phase de poules, ils décrocheront leur billet pour les quarts, quels que soient les résultats de la dernière journée.

C’est dire que les retrouvailles avec les Congolais, lourdement battus 3-1 à l’aller à Brazzaville, sont très importantes pour le représentant malien et les hommes du technicien Sékou Seck doivent tout mettre en œuvre pour gagner et se rassurer pour la suite de la compétition. Après quatre journées de débats, les Stadistes occupent la deuxième place du classement, derrière la Renaissance sportive Berkane qui affiche 10 unités au compteur.

à la troisième place, on retrouve les Sud-Africains de Sekhukhune United (4 points), alors que les Diables Noirs ferment la marche avec une petite unité. Tout en affichant sa confiance, l’entraîneur du Stade malien met en garde ses joueurs contre tout complexe de supériorité. «Certes, nous les avons battus 3-1 lors de la manche aller chez eux, mais cela ne veut pas dire qu’ils vont se laisser faire. Nous avons un avantage psychologique qu’il faut garder pour espérer obtenir un résultat. Quel que soit ce qu’il va se passer, nous allons tout faire pour gagner», a ainsi déclaré Sékou Seck, qui a récupéré tous ses joueurs blessés. «La clé du match, a ajouté le technicien, résidera dans la solidarité, l’engagement et la détermination. Nous allons tout donner pour sortir vainqueur de cette rencontre». 

Le capitaine du Stade malien, Franck Tiessé abonde dans le même sens que son entraîneur. «Il n’y a pas de matches faciles à ce niveau, c’est une compétition continentale et tous les adversaires méritent d’être respectés. Il faut rester concentré et prendre chaque rencontre comme une finale. Depuis notre premier match jusqu’à maintenant nous avons toujours été sur nos gardes. Ce dimanche, nous aborderons la rencontre avec la même philosophie.

L’objectif est de se qualifier pour le prochain tour et nous allons nous donner les moyens pour l’atteindre», a martelé le milieu de terrain. Les Stadistes peuvent même se contenter d’un match nul pour décrocher le précieux sésame, mais à condition que Sekhukhune United ne l’emporte pas devant la RS Berkane qu’il reçoit en Afrique du Sud. C’est dire que le capitaine Franck Tiessé et ses partenaires ont leur destin entre les mains.  

Dimanche 25 février au stade du 26 Mars

16h : Stade malien-Diables Noirs

Seibou Sambri Kamissoko

Source: L’Essor