Partager

Les Aigles du Mali jouent leur destin ce vendredi contre les Eperviers du Togo dans le chaudron du stade de Kégué. Avec comme enjeu principal un ticket pour Ghana 2008. Qui remportera cette guerre des rapaces ?

«Le destin est fatal», dit-on. La qualification du Mali à la phase finale de la CAN Ghana 2008 passe par Lomé. Un devoir de résultat s’impose aux Aigles. Un match capital. «C’est une finale où seule la victoire compte», a martelé le sélectionneur des Aigles, Jean François Jodar. Avant d’ajouter que tout peut se jouer sur un détail. «C’est un match qui sera beaucoup plus orienté sur la tactique», a-t-il conclu.

«Le vin est tiré, il faut le boire», dit un adage. Demain vendredi, le capitaine Mahamadou Diarra « Djilla » et ses coéquipiers seront face à leur destin et à leur responsabilité. L’équation risque d’être très difficile à résoudre pour des Aigles qui n’ont jamais su imposer leur jeu à l’adversaire pendant ces éliminatoires.

Dans ce match de nerfs et de mental, il faudra se surpasser dans l’effort, être solidaire, vigilant et concentré jusqu’au bout. Bref, il s’agit de bien mouiller le maillot national et d’être réaliste devant les buts adverses. C’est à ce seul prix que les Aigles pourront laver l’affront togolais (double victoire sur le Mali) lors des éliminatoires combinées Can-Mondial 2006.

Pour cette mission, le Mali a déjà fait la moitié du parcours grâce à sa victoire (1-0) à l’aller à Bamako. Un avantage psychologique qu’il faudra exploiter. Un autre repère de ce match en faveur du Mali, c’est le dernier résultat des deux équipes lors de la 5e journée : le Bénin avait laminé le Togo (4-1) et le Mali avait atomisé la Sierra Leone (6-0).

Le revers de la médaille reste cependant l’évolution en dents scies des Aigles et leurs performances à l’extérieur. Si le Mali (9 points, +7) est la seule équipe du groupe invaincue, force est de reconnaître qu’elle n’a pas marqué le moindre but à l’extérieur (0-0 à Freetown et à Cotonou). Par ailleurs, le Togo (9 points, 0) a gagné ses deux matches à domicile (2-1 contre le Bénin et 3-1 face à la Sierra Leone) tandis que le Mali a été accroché chez lui par le Bénin (1-1).

Si le scénario classique de qualification des Aigles reste la victoire, d’autres alternatives demeurent. Le nul peut qualifier le Mali si dans l’autre match du groupe la Sierra Leone (1 point) et le Bénin (8 points, +4) se neutralisent. Chose très improbable. Et dire que le Bénin peut être le seul qualifié du groupe en cas de victoire (2-0) sur la Sierra Leone et de match nul entre le Mali et le Togo.

Absents de la dernière Can en Egypte, Djilla et ses coéquipiers n’ont pas droit à l’erreur à Lomé. «Gagner ou périr», tel doit être leur slogan.

Le trophée continental remporté (le 30 septembre dernier) par les Aigles dames de basket doit être un stimulant de taille pour les Aigles footballeurs.

Les derniers propos du sélectionneur Jean François Jodar sont révélateurs : «Nous n’envisageons pas d’échouer à Lomé».
Namagna

Résultats et classement du groupe 9

1ere journée

Sierra Leone-Mali : 0-0

Togo-Bénin : 2-1

2e journée

Mali-Togo: 1-0

Bénin-Sierra Leone : 2-0

3e journée


Togo-Sierra Leone : 3-1

Mali-Bénin : 1-1

4e journée


Bénin-Mali : 0-0

Sierra Leone-Togo : 0-1

5e journée

Mali-Sierra Leone : 6-0

Bénin-Togo : 4-1

Classement


1-Mali: 9pts, 5mj, 2v, 3n, 8bp, 1bc, +7

2-Togo: 9pts, 5mj, 3v, 2d, 7bp, 7bc, 0

3-Bénin: 8pts, 5mj, 2v, 2n, 1d, 8bp, 4bc, +4

4-Sierra Leone: 1 pt, 5mj, 1n, 4d, 1bp, 12bc, -11

Rendez-vous de la 6e journée

(Vendredi 12 octobre, 15h 30)

Togo-Mali

Sierra Léone-Bénin


11 octobre 2007.