Partager

Logés dans le groupe A, les Rouges en découdront avec ASFAN du Niger, Al Ittihad de Libye et Al-Hilal du Soudan. La poule B elle, comprend le FUS du Maroc, Zanaco de Zambie, Haras el Hoddoud d’Égypte et le CS sfaxien de Tunisie.Depuis samedi, le Djoliba connaît le nom de ses trois adversaires de la phase de poules qui démarre dès la semaine prochaine. Logés dans la poule A, les joueurs de Hérémakono en découdront avec les Libyens d’Al-Ittihad, les Soudanais d’Al-Hilal et les Nigériens de l’ASFAN. Dans le groupe B, on retrouve le FUS de Rabat (Maroc), Zanaco de Zambie, le CS sfaxien de Tunisie et Haras el Hodoud d’Égypte. Comme lors des précédentes éditions, les deux premiers de chaque poule se qualifient pour les demi-finales qui se disputent en aller-retour.

Le Djoliba qui est attendu aujourd’hui à Bamako, effectuera son entrée en lice contre l’ASFAN du Niger le 13 août à Niamey. Cette journée inaugurale sera un test grandeur nature pour les pensionnaires de Hérémakono quand on sait que l’ASFAN a été la grande révélation des éliminatoires de cette 7è édition de la coupe CAF. Tombeurs des Ivoiriens d’Issia Wazi lors des préliminaires, les Nigériens ont créé la sensation en écartant successivement l’Étoile sportive du Sahel (Tunisie) en seizièmes de finale et Motema Pembé de la RD Congo en huitièmes.

Lors du tour de cadrage, l’équipe des Forces armées du Niger confirmera cette belle performance en éliminant Al Merreikh du Soudan tenu en échec 2-2 à Khartoum puis battu 2-1 au match retour à Niamey. En huit matches, l’équipe nigérienne a totalisé quatre victoires, un nul et deux défaites face, respectivement à l’Étoile sportive du Sahel et Issia Wazi de Côte d’Ivoire.

Aussi, si les quatre succès de l’ASFAN ont été obtenus à domicile, on constate que le futur adversaire du Djoliba a marqué à tous les matches sauf contre le Motema Pembé en seizièmes de finale retour en RD Congo (0-0).

Cette efficacité offensive explique en grande partie le beau parcours réalisé par l’ASFAN, le premier club nigérien à atteindre une phase de poules d’une compétition africaine des clubs. Après l’ASFAN, le Djoliba recevra Ittihad de Libye lors de la deuxième journée, avant de boucler la phase aller au Soudan contre Al-Hilal (3è journée).

Lors de la quatrième journée qui marque le début de la phase retour, notre représentant en découdra ici à Bamako avec les mêmes Soudanais, avant de recevoir l’ASFAN (5è journée) et de boucler la boucle en Libye face à Al Ittihad (6è journée).

On s’en souvient, lors des préliminaires de la Ligue des champions, les Rouges avaient déjà effectué un premier voyage en Libye pour affronter Al-Hilal tenu en échec 0-0 à Benghazi (1-0 à l’aller à Bamako pour le Djoliba). Au premier tour, les pensionnaires de Hérémakono écarteront les Sénégalais de l’AS Linguère (1-0 à Bamako, 0-1 à Dakar puis 4-3 t.a.b), avant de chuter au dernier tour qualificatif face au détenteur du trophée de la Champion’s league, le TP Mazembé (0-1 à Bamako, 0-3 en RD Congo). Reversé en coupe CAF comme en 2009, le Djoliba affrontera ensuite les Algériens de CR Belouizdad au tour de cadrage pour une place en phase de poules.

Au match aller à Bamako, le capitaine Cheick Oumar Bathily et ses coéquipiers concèdent le nul vierge 0-0 au stade Modibo Keïta. Les Algériens pensaient alors avoir fait le plus difficile, mais erreur puisqu’au match retour, les Rouges marquent sur terrain adverse et obtiennent le nul 1-1 synonyme de qualification pour notre représentant.

C’est la deuxième fois qu’un club malien atteint la phase de poules de cette compétition après celle du Stade malien vainqueur du trophée l’année dernière. Les Blancs s’étaient hissés sur le toit continental en dominant 4-2 aux tirs au but l’Entente Sétif d’Algérie. Battus 2-0 à l’aller à Sétif, les joueurs de Sotuba l’emporteront par le même score lors de la finale retour, avant de faire la différence dans la séance des tirs au but grâce à un Soumbeyla Diakité impérial dans ses buts.

Ce bel exploit reste encore dans toutes les mémoires et il ne fait guère de doute que le Djoliba abordera cette phase de poules 2009-2010 avec la ferme intention d’aller jusqu’au bout.

Souleymane Bobo Tounkara

L’Essor du 04 Août 2010.