Partager


Avec l’évolution de la téléphonie mobile, on a enregistré la multiplication des vendeurs de cartes téléphoniques prépayées. Ainsi, il est plus facile de s’en procurer où que l’on soit. C’est pourquoi les revendeurs de cartes sont nombreux aux abords des artères principales. Et leurs clients sont généralement les motocyclistes, les automobilistes et leurs compagnons.

Si ses revendeurs font de bonnes affaires parce qu’ils sont en contact permanent avec les clients, on doit noter aussi qu’ils sont exposés à plusieurs difficultés dont le risque d’accident de la circulation, l’arnaque.

Un jeune revendeur de cartes au tournant de Sokorodji non loin de Bittar-Trans a ainsi vécu une mésaventure. Il a été victime d’arnaque de la part d’un client automobiliste.

Ce dernier a demandé une carte que le jeune revendeur lui a naturellement remis tout en espérant qu’il allait lui donner son argent. Mais, à la grande surprise de tous, l’automobiliste appuya sur l’accélérateur pour disparaitre avec la carte sans avoir payé.

Et le pauvre revendeur, au lieu de chercher à prendre le numéro d’immatriculation du véhicule de marque Mercèdes, couleur grise, a préféré s’y accrocher.

Puisque le conducteur ne céda pas, les gens ont conseillé au revendeur de lâcher. Heureusement pour lui, il s’en est sorti avec des égratignures, puisqu’il pouvait même perdre la vie. De tels comportements sont contraires à nos valeurs socioculturelles.

Dado CAMARA

15 novembre 2007.