Partager

Dans certains quartiers périphériques de Bamako, l’Energie du Mali a entrepris les travaux d’adduction d’eau. C’est l’entreprise Hydro-Sahel qui a bénéficié du marché. Le constat est que cette société traîne dans l’exécution des travaux. En fin de compte c’est le dérangement.

Conformément à son cahier de charges, cette entreprise, avec ses techniciens et manoeuvres, a creusé des trous dans les différentes rues pour passer les fils et les tuyaux. Sont concernés entre autres les quartiers de Djicoroni, Sébénicoro, Sibiribougou, Lafiabougou.

Si dans un premier temps, l’entreprise a fermé les trous, par contre au niveau des artères principales, ils sont laissés comme tels. Ce qui cause des désagréments aux populations, notamment aux propriétaires d’engins. Même les piétons ne sont pas épargnés, ils rencontrent également des difficultés.

L’objectif visé par l’EDM est certes salutaire, mais il faudra que ceux qui ont en charge l’exécution des travaux prennent les dispositions nécessaires pour accélérer les travaux et assurer en même temps la sécurité des populations.

Les travaux ont trop duré et c’est le ras-le-bol des populations, même si elles doivent bientôt bénéficier de l’eau potable.

Dado CAMARA

05 novembre 2007.