Partager


Au marché de Kalabancoro, les ordures ont atteint un degré qui fait peur aux usagers. Toutes sortes d’ordures s’y rassemblent. Que fait la mairie face à cette situation? Les ordures de ce marché sont de nos jours au coeur des préoccupations de la majorité des habitants de la localité. Notons que le tas d’ordures n’a rien à envier à une maison de 400 mètres carrés.

Comment en est-on arrivé là? A en croire certains habitants de Kalabancoro, les autorités communales ont négligé au point que les ordures se sont rassemblées durant ces dernières années. C’est devenu actuellement une préoccupation majeure de la commune. Car, pour enlever ce tas d’ordure, il faut plus d’une dizaine de voyages des bennes.

A vue d’oeil, ce tas d’ordure irrite plus d’un. Il est cause de plusieurs maladies. Si rien n’est fait, bon nombre d’usagers du marché risquent d’abandonner les lieux à cause de la puanteur qui persiste. Il faut pourtant signaler que Kalabancoro est un quartier très étendu et qui a de l’espace.

Comment peut-on comprendre qu’il n’y ait pas d’autres dépôts de transit d’ordures? Le marché ne doit pas être utilisé pour ce faire. Déjà, les électeurs attendent de pied ferme l’équipe actuelle de la mairie aux prochaines élections communales.

Dado CAMARA

26 Janvier 2009