Partager

En effet, pour joindre la ville de Tombouctou par voie terrestre, il faut forcement solliciter le service de la bague pour la traversée du fleuve Niger. Les voyageurs, en vue d’accéder à la rive gauche où se situe la Citée des 333 Saints, empruntent l’engin.

Selon nos souces, cette bague est très sale, et on y trouve des excréments d’animaux, du sable entre autres. Les responsables de la gestion de cet engin doivent veiller à ce qu’il soit propre pour le confort des clients.

Mamoutou DIALLO

17 avril 2009