Partager

Le centre commercial “Les Halles de Bamako” est devenu une cache pour les vagabonds et un lieu de prédilection des prostituées de tous genres.

Construit pour devenir l’un des centres commerciaux les plus attractifs de la capitale, ce centre commercial est devenu un nid pour les voyous qui opèrent sur la rive droite du fleuve Niger.

Ces derniers passent la journée à dormir ou à se promener dans les rues afin de repérer les victimes potentielles.

Après avoir pillé les boutiques et les maisons, ils viennent cacher leurs butins dans les locaux du marché. Comme c’est un centre commercial, ils en profitent pour écouler les objets volets.

Quant aux prostituées, elles sont nuitamment aux guêts des clients et n’hésitent pas à s’étaller sur les comptoirs construits en ciment pour les commerçants détaillants.

Ainsi, à certaines heures de la nuit, il devient imprudent de traverser ce centre commercial même si les gardiens veillent sur certains points. Cependant, les Halles de Bamako se situent non loin des commissariats de police du 7ème et du 10ème Arrondissements.
Comment l’insécurité a pu s’installer là ?

Si rien n’est fait, les quelques commerçants qui ont accepté de s’y installer risquent de déguerpir les lieux.

Mamadi TOUNKARA

28 mai 2007.