Partager

Financement des partis : va-t-on continuer à faire des concessions ?

Dans le cadre du renforcement de la démocratie, il a été décidé de distribuer 0,25% du budget national aux partis politiques. Et pour bénéficier de cet argent, les partis politiques sont obligés de remplir un certain nombre de critères.

Cette année, en appliquant à la lettre ces critères, seulement cinq partis politiques sur plus d’une centaine ont bénéficié de l’aide. Et le président de la République a pris une mesure spéciale pour partager le reste de l’argent après le paiement à ceux qui ont répondu aux critères entre les autres partis politiques.

Va-t-on continuer sur cette lancée ? En tout cas, c’est l’argent du contribuable qui est distribué gratuitement lorsqu’on sait que les partis politiques ont montré ces dernières années leurs limites.

Un sursaut est nécessaire au niveau des partis afin de jouer pleinement leur rôle dans la consolidation du processus démocratique. Leurs animateurs doivent donc tout faire pour mériter l’argent du contribuable.

Dado CAMARA

12 Février 2008.