Partager

Rallier la ville de Kayes à partir de Yélimané et vis versa par la voie routière en cette saison d’hivernage équivaut à un parcours du combattant et pour cause. En effet, l’unique voie bitumée, long de 15Okm vient d’être endommagée par endroits du fait des pluies diluviennes qui s’abattent régulièrement maintenant sur la zone.

Depuis sept ans, à cette même période d’hivernage, des portions de la route Kayes- Yélimané sont emportées par des eaux de ruissellement. Après chaque hivernage, on colmate les brèches en attendant la saison prochaine.

En tout cas depuis 2OOO, année à laquelle le troçon Kayes-Yélimané fut bitumé pour la première fois, on assiste à ce cycle infernal. A qui la faute?

A l’entreprise qui a exécuté le marché ou au laxisme des autorités chargées de l’entretien des routes? En tout cas les populations de Yélimané avaient souhaité qu’il fallait revêtir de bitume l’ancienne route distante de 75 km au lieu de l’autre qui fait 150 km.

La situation est préoccupante et il importe de réagir rapidement pour mettre fin aux surenchères des transporteurs.

M.T.

03 septembre 2007.