Partager

La mosquée wahabite de Daoudabougou est devenue un lieu d’amusement pour les enfants pendant les vendredis.

L’heure de la prière étant fixée à 13 heures, beaucoup d’enfants âgés d’un à sept ans se donnent rendez-vous dans cette mosquée en vue de la prière collective du vendredi. Comme elle est construite en étage, la plupart des enfants aiment aller dans la salle d’en haut.

C’est ainsi que quand la prière débute, les enfants commencent à tousser à tour de rôle, comme s’ils se répondaient. De ce fait, bon nombre de fidèles ont du mal à suivre correctement la prière. Cette situation a été signalée à plusieurs reprises, mais jusqu’ici rien à faire.

Où est alors passé le comité de gestion de la mosquée wahabite ? S’il est bien pour les enfants d’apprendre tôt la pratique de la religion, il n’en demeure pas moins que les responsables de la mosquée doivent revoir ce cas.

M.T.

30 juillry 2007.