Partager

A l’approche de la fête de Tabaski, il y a l’engorgement dans tous les coins et recoins des marchés. Et c’est à ce moment que les individus malintentionnés fréquentent les marchés pour déposséder les gens de leurs biens.

Leurs cibles sont surtout les femmes qui ont des sacs à main. Ainsi, au moment où celles-ci sont en train de discuter les prix des articles divers, les pick pocket se servent de lames ou de ciseaux pour déchirer leurs sacs, prendre leur portefeuille ou leur téléphone portable.

Il faut préciser qu’en cette période, il ne se passe pas un jour sans qu’une personne ne soit dépossédée de son téléphone ou de son argent. Alors attention aux pick-pocket au niveau des lieux d’attroupements comme les marchés.

Dado CAMARA

03 décembre 2008