Partager

Les étudiants maliens font honte à la société de par leur comportement qui se traduit de plus en plus par la violence dans les établissements scolaires et universitaires. Qu’est-ce qui explique ce comportement ?

En effet, il est regrettable que pour un petit problème, les jeunes ont recours à des manchettes, couteaux, gourdins, entre autres.

C’est ainsi que le mardi dernier, à la salle Bakaïna de Sogoniko où un groupe d’étudiants de la FSJP, 1ère Année prend ses cours, certains n’ont pas hésité à faire usage des grenades lacrymogènes. C’était à l’occasion de l’élection d’un responsable du groupe.

L’étudiant surnommé <<Bédié>> ayant eu la majorité des voix, le camp adverse a voulu boycotter en explosant des bouteilles de gaz en public.

Les participants furent alors obligés de vider les lieux et se sont donnés rendez-vous pour la semaine prochaine. A quand la fin de ce mauvais comportement?

Dado CAMARA

28 mars 2008.