Partager

Suite à de nombreuses plaintes déposées auprès du commissaire divisionnaire, Moussoudou Arby, du 3ème arrondissement par des paisibles citoyens, victimes des attaques à mains armées, plusieurs descentes ont été organisées. Celles-ci ont permis aux limiers du commissariat de mettre la main sur deux faux militaires et 12 malfrats dans nuit du 2 juin dernier. Ces opérations sont les résultats de la détermination affichée du commissaire divisionnaire, Arby d’éradiquer le fléau du banditisme en commune II.

Selon le commissaire divisionnaire du 3ème arrondissement, Moussoudou Arby, c’est suite à plusieurs plaintes déposées sur sa table par des paisibles citoyens, victimes d’attaques à main armée qu’il a organisé une série de descentes pour mettre hors d’état de nuire ces personnes mal intentionnées. Le commissaire Arby a déclaré que c’est grâce à la performance de ses services de renseignement qu’il a pu mettre la main sur ces deux individus portant l’uniforme et répondant au nom d’Ousmane Bouaré et Lassana Traoré.

Il a souligné qu’Ousmane Bouaré a été arrêté par ses éléments au moment où il était en train de fouiller des voitures de transport public. C’est ainsi qu’il a été conduit à son domicile à Bozola. Au cours de cette perquisition, deux complets en treillis ont été retrouvés dans son tiroir alors que Lassana Traoré muni d’une carte d’identité militaire dormait dans une autre chambre.

Ces deux faux militaires ont été conduits au commissariat pour des investigations approfondies. Moussoudou Arby a soutenu que ses éléments ne se sont pas arrêtés là cette nuit, un autre réseau de 12 malfrats a été débusqué au cours d’une opération de braquage a main armée. Surpris par la descente des éléments de la police, les 12 malfrats se son dispersés dans la nature, quatre d’entre eux ont escaladé le mur du domicile d’un couple français pour se mettre à l’abri sous les fleurs. L’arrestation de ces quatre personnes a permis de mettre la main sur les autres malfrats en fuite.

Le groupe des malfaiteurs est composé entre autres de Moussa Samaké, Salif Konaté, Drissa Koumaré, Boubacar Camara, Chacka Diakité, Saïbou Togola, Youssouf Dembélé, Bourama Bagayoko, Salif Kassoké, Bourama Guindo dit Kado, Yacouba Maïga et Amadou Sangaré. Ils ont tous été conduits au commissariat de police du 3ème arrondissement. Le commissaire divisionnaire, Moussoudou Arby a indiqué que tous ces individus arrêtés seront mis à la disposition du procureur de la commune II.

Il a invité les populations à plus de vigilance pendant ces moments difficiles pour notre pays et réaffirme sa disponibilité à coopérer avec toutes les personnes de bonne volonté pour éradiquer le fléau du banditisme en commune II.

Cléophas Tyénou

07 Juin 2013