Partager

À l’issue de la réunion du dialogue inter-ivoirien tenue à Abidjan au soir du 6 septembre 2010, le Premier ministre Guillaume Soro a annoncé un accord politique entre le Président Gbagbo, l’ancien Président Bédié et l’ancien Premier ministre Ouattara.Cet accord sur l’élection présidentielle prévue le 31 octobre prochain, porte notamment sur la liste électorale définitive, attendue cette semaine.

C’est à l’issue d’un dialogue rondement mené, une et demie à peine, que le président Laurent Gbagbo et ses deux principaux rivaux, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara, tous souriants et détendus, ont écouté le Premier ministre rendre public l’accord politique qu’eux-mêmes venaient si promptement de conclure : « Nous nous sommes tous mis d’accord sur la liste électorale définitive, a déclaré Guillaume Soro. Nous avons demandé au président de la Commission électorale indépendante de tout faire pour que la liste électorale définitive soit disponible cette semaine. Nous avons noté une réelle volonté politique de tous les membres du dialogue inter-ivoirien pour tout faire pour que l’élection du président de la République puisse se tenir le 31 octobre 2010 ».

Accord, certes, sur la liste électorale comme sur la sécurisation du scrutin. Mais quel accord ? Guillaume Soro s’est bien gardé de le dire. Reste que l’essentiel est acquis : les trois grands chefs, cette fois-ci, semblent bien décidés à en découdre dans les urnes.

En écoutant Guillaume Soro au soir du 6 septembre, on se plaisait à imaginer des élections enfin à portée de main en Côte d’Ivoire.

Article publié le 07 Septembre 2010.

…………………….

Une liste électorale définitive pour la présidentielle ivoirienne « cette semaine »

En Côte d’Ivoire, à l’issue de la réunion du dialogue inter-ivoirien ce lundi 6 septembre 2010 dans la soirée à Abidjan, le Premier ministre Guillaume Soro a annoncé un accord politique entre le Président Gbagbo, l’ancien président Bédié et l’ancien Premier ministre Ouattara. Accord portant sur l’élection présidentielle prévue le 31 octobre prochain et notamment sur la liste électorale définitive, attendue cette semaine.

La liste électorale définitive en vue de la présidentielle en Côte d’Ivoire, fixée au 31 octobre après de multiples reports depuis 2005, est attendue « cette semaine », a annoncé ce lundi 6 septembre, le Premier ministre Guillaume Soro.

« Ensemble nous avons convenu de faire en sorte que l’éléction du président de la République ce tienne le 31 octobre 2010. Il fallait franchir la liste électorale definitive et je suis heureux de vous dire que nous nous sommes tous mis d’accord sur la liste électorale définitive », a-t-il déclaré à l’issue d’une réunion au palais présidentiel entre le président Laurent Gbagbo et ses deux principaux opposants, l’ex-chef de l’Etat, Henri Konan Bédié et l’ancien Premier ministre Alassane Ouattara.

« Nous avons demandé au président de la Commission électorale indépendante
(CEI) de tout faire pour que la liste électorale définitive soit disponible cette semaine, et que dans les délais indiqués, tout ce qui a attrait à l’organisation pratique des éléctions, à savoir, la confection des bulletins et des doculments électoraux, soit réalisé », a-t-il indiqué devant la presse.

Accord, certes, sur la liste électorale comme sur la sécurisation du scrutin. Mais quel accord ? Guillaume Soro s’est bien gardé de le dire. Reste que l’essentiel est acquis. Les trois grands chefs, cette fois-ci, semblent bien décidés à en découdre dans les urnes. En écoutant Guillaume Soro hier soir, on se plaisait à imaginer des élections enfin à portée de main en Côte d’Ivoire.

Rappelons que Guillaume Soro a annoncé qu’une nouvelle réunion du CPC, le cadre permanent de concertation, l’instance suprême de l’Accord politique de Ouagadougou, se tiendra avant la fin du mois au Burkina-Faso. Le CPC, qui se tiendra vraisemblablement en présence du président burkinabé Blaise Compaoré, facilitateur du dialogue inter-ivoirien, fera alors le point sur l’état d’avancement du processus électoral.

Article publié le 06 Septembre par RFI.