Partager

Après 30 ans de présence au Mali, l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) veut enfin se doter d’un nouveau siège. La cérémonie de la pose de la première pierre du bâtiment a eu lieu le 2 juin 2006. Cet événement que les diplomates américains au Mali qualifient d’historique a enregistré la présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Terrence McCulley et celle de Alexander Newton, Directeur de la mission de l’USAID au Mali. De nombreux responsables du gouvernement malien étaient également présents.

Le gouvernement américain et l’USAID sont fiers de leurs réalisations au cours des dernières années et de leur partenariat avec le gouvernement de la République du Mali.

« Pour la mission américaine au Mali, cependant, cette cérémonie symbolise plus que le début de la construction d’un nouveau bureau de l’USAID« , a expliqué l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali.

Pour Terrence McCulley, cette cérémonie symbolise, en effet, la force et la continuité de l’engagement des Etats-Unis auprès du gouvernement et du peuple du Mali. Pour mémoire, la coopération de développement des Etats-Unis avec le Mali a commencé en 1961 par des projets gérés par des fonctionnaires de l’USAID basés à Dakar.

Au cours des années 60, les programmes de l’USAID au Mali étaient concentrés sur la production alimentaire, les infrastructures rurales et l’éducation et la formation.

Il a fallu attendre 1974 pour que l’USAID ouvre un bureau au Mali, au milieu de la sécheresse dévastatrice du Sahel de 1973-1975.

« Le premier bureau de l’USAID était dans les bâtiments de l’actuelle Ambassade des Etats-Unis et se composait d’un américain et de quatre maliens« , a rappelé l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali.

Dans la mouvance de la sécheresse, l’USAID a travaillé pour fournir de l’aide alimentaire, mettre en application des programmes d’alimentation contre travail et renforcer les institutions maliennes chargées de la sécurité alimentaire.

Au cours des années 80 et au début des années 90, l’USAID a également essayé d’encourager la décentralisation du gouvernement.

Au lendemain de la transition du Mali en 1991, l’USAID a présenté des programmes sur la démocratie et la bonne gouvernance, l’éducation de base et la privatisation économique.

Aujourd’hui, les programmes de l’USAID sont concentrés sur cinq secteurs principaux : la santé, l’éducation de base, la croissance économique, la gouvernance démocratique et la communication.

« Le partenariat de quarante cinq ans du gouvernement des Etats-Unis avec le Mali a été remarquablement réussi et productif« , a commenté M. Terrence McCulley.

Cet avis est partagé jusqu’au congrès américain où un haut Sénateur, membre important de la Commission des relations extérieures, affirma que le programme USAID au Mali était le meilleur qu’il ait vu.

Ismaïla Diarra

05 juin 2006.