Partager

La coopération entre le Mali et la Libye ne date pas d’aujourd’hui. Nos deux pays entretiennent de très bon rapport. Et la Libye a beaucoup aidé le Mali, la Télévision en est un exemple concret, ainsi que la construction de la cité administrative. Mais depuis un certain temps, la Libye est devenue la bête noire des maliens qui vivent sur sa terre.

Aujourd’hui, ils sont plus de 500 personnes qui croupissent dans le cachot du désespoir Libyens. Ils sont maltraités et y vivent dans des conditions qui laissent à désirer.

Contrairement au point de presse organisée par l’Ambassadeur de la grande Jamahiriya Arabe Libyenne, le 21 Août son Excellence Ali Mohamed Ramadan Al Margouri sur la situation de nos compatriotes qui croupissent dans le Cachot du désespoir Libyen.

La réalité de son exposé en est tout autre. Nos compatriotes vivent dans des conditions très précaires. Ils sont plus de 500 maliens en prison actuellement en Libye.

Selon nos sources, les prisonniers maliens vivent dans des conditions inhumaines et subissent toutes sortes de tortures de la part des autorités Libyennes. Le diplomate malien accrédité sur le territoire malien est dans l’incapacité de défendre nos compatriotes.

C’est à causes des pressions qu’une première vague a été expulsée le 16 Août dernier. Ceux qui ont un peu de moyen n’ont passé la nuit à la direction de la protection civile. Par contre un bon nombre est reste en attente de soutien pour arriver dans leur destination finale.

Le gouvernement malien pour l’instant n’envisage aucune insertion sociale pour nos compatriotes qui viennent d’être le signe de désespoir de celui qui se dit rassembleur du continent Africain.

Dans ses propos son excellence dira  » je suis certain que parmi la population du Mali, une grande majorité exprime une grande sympathie pour le peuple Libyen« . Certes, mais il s’agit bien de ceux qui tendent la main à la Libye et non nos compatriotes qui dorment encore dans les prisons Libyennes. Ils n’ont aucun respect, aucune considération humaine pour la main d’œuvre malienne.

Le diplomate Libyen reconnaît certains sont maltraités qu’il qualifia de cas isolés. Plus de 500 maliens sont aux arrêts et à peu près 85 ont été expulsés et tous ont désormais un mauvais souvenir des conditions de détention.
Les autorités Libyennes accusent nos compatriotes de faire de son pays un point de regroupement afin de rallier les pays tels : L’Espagne, la France, l’Italie ….

Les maliens croient qu’ils peuvent réussir en Libye.
Ce geste démontre que le discours du guide Libyen dans la construction de l’Union africaine n’est que théâtral.
Personne ne peut douter des aides de la Libye en faveur du Mali, mais au-delà il doit exister une fraternité sans condition entre nos deux Etats.

L’ambassadeur lui-même reconnaît que la Libye investit beaucoup au Mali et comment peut elle maltraiter les maliens sur la terre Libyenne. Une triste réalité, nos compatriotes sont maltraités et connaissent toutes sortes de mépris de la part des autorités Libyennes.

Avant la construction de l’Union africaine, la Libye doit fournir beaucoup d’effort dans le cadre du respect des droits humains. Et ce n’est pas en achetant toutes nos entreprises et nous construisant notre cité administrative qu’il faut maltraités les maliens.

Moustapha Guitteye

01 Septembre 2008