Partager

Le vice-président indien, Hamid Ansari, à la tête d’une importante délégation, effectuera une visite au Mali du 29 au 30 septembre 2016, à l’invitation du Premier ministre, Modibo Keita. L’objectif de cette visite est de raffermir les relations entres les deux pays.

vice-president-indien.gif
L’Inde et le Mali entretiennent des relations chaleureuses et amicales et le déplacement du vice-président indien constituera la première visite de haut niveau d’un dirigeant indien au Mali. Pour ce voyage, il sera accompagné par le secrétaire d’État chargé des Finances, Arjun Ram Meghwal, de quatre parlementaires, de hauts fonctionnaires et de représentants des médias.

Au menu de cette visite, il sera reçu par le président, le Premier ministre et prononcera un discours à l’Assemblée nationale. Cette visite vise à renforcer les liens entre les deux pays et à étudier de nouvelles possibilités de coopération en vue de développer et diversifier les relations bilatérales.
Dans un communiqué daté du 22 septembre 2016, le ministère indien des Affaires extérieurs annonce la visite et précise: l’Inde est un partenaire loyal dans son soutien aux efforts de reconstruction, de développement et de croissance du Mali.

Rappelons que le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, accompagné d’une forte délégation, s’est rendu en Inde pour participer au 3e sommet du Forum Inde-Afrique, qui s’est tenu à New Delhi en octobre 2015. Il n’est pas revenu bredouille de ce voyage. Car, l’Inde a accordé 7 lignes de crédit au Mali d’un montant total de 353 millions de dollars américain.
À ce titre, cinq projets ont été mis en œuvre dans les domaines des machines agricoles, de la transmission et de la distribution d’électricité et de la fourniture de wagons et de locomotives. Un autre projet de 150 millions de dollars dans le domaine de la transmission d’électricité est en cours de finalisation.
Le commerce bilatéral entre l’Inde et le Mali a presque triplé au cours des cinq dernières années pour atteindre 350,72 millions de dollars en 2015-2016.

Sory I. Konaté
26 Septembre 2016
©AFRIBONE