Partager

Mardi, la cérémonie de signature de cinq accords de financement d’un montant global de 14,5 milliards Fcfa entre le gouvernement des États-Unis et notre pays a eu lieu dans la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale à Koulouba.

Les documents ont été paraphés, côté malien par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Moctar Ouane, et côté américain, par le directeur de l’USAID au Mali, Alexander Newton.

Les domaines de la santé, l’éducation, la gouvernance, l’agriculture et la communication vont bénéficier de ce financement.

Le premier accord, d’un montant d’environ 6,3 milliards Fcfa concerne les services de santé. Cette subvention supplémentaire est la sixième en quatre ans.

Renforcer les efforts pour une utilisation accrue des services de santé est le principal objectif visé par ce premier accord.

Grâce à cette subvention, structures chargées de la reproduction et de la survie de l’enfant, pourront bénéficier d’un environnement politique approprié, et l’extension de l’accès à ces services ainsi que l’amélioration de leur qualité de soins seront possibles.

D’un montant de 2,2 milliards Fcfa, le deuxième accord est relatif à l’éducation. Cette subvention supplémentaire est la cinquième en quatre ans.

Grâce à ce deuxième accord, la qualité de l’éducation de base pourra être améliorée, à travers la formation des enseignants et l’élaboration et la mise en oeuvre de nouveaux programmes de formation.

Le troisième accord, d’un montant de 1,4 milliards Fcfa, concerne la gouvernance. Cette subvention est la cinquième en quatre ans.

Grâce à ce troisième accord, la participation, des acteurs locaux, en particulier des femmes, au processus décisionnel dans la perspective d’un partenariat pour un développement durable entre l’État, les collectivités locales, le secteur privé et la société civile, sera favorisée.

D’un montant de 4,1 milliards Fcfa, le quatrième accord a trait à la croissance économique. Cette subvention est la septième du genre accordée au Mali en quatre ans.

Cette subvention permettra de financer de façon durable l’augmentation de la production et de la commercialisation des produits agricoles ciblés.

Quant au cinquième accord, d’un montant de 373 millions Fcfa, il concerne le développement de la communication. Cette subvention supplémentaire est la quatrième en quatre ans.

Le programme d’accroissement du volume et de l’amélioration de la qualité de l’information liée au développement, bénéficiera de cette subvention.

Vifs remerciements du Mali à l’endroit du gouvernement des Etats-Unis ont été émis par le ministre.

Détermination du Mali à poursuivre et à consolider la fructueuse coopération entre nos deux États, a été réaffirmée par le ministre Ouane.

Tout en soulignant l’exemplarité de la coopération entre le Mali et les Etats-Unis, Mr Newton, n’a pas manqué de saluer les efforts déployés par notre pays, pour consolider la démocratie et la bonne gouvernance.

09 août 2006.