Partager

Mercredi dernier, s’est tenue, dans les locaux du Ministère en charge du tourisme la signature du Mémorandum d’Entente entre l’Agence Nationale pour le Tourisme de la République Populaire de Chine et le Ministère de l’Artisanat et du tourisme de la République du Mali.

Par cette signature, les agences de tourisme maliennes peuvent officiellement exploiter le marché touristique chinois à destination de notre pays. Cette cérémonie de signature s’est déroulée dans une ambiance de convivialité entre l’Ambassadeur de la Chine auprès de la République du Mali, son Excellence Zhang Guoquing et le Ministre de l’artisanat et du tourisme du Mali, N’Diaye Ba.

A en croire le Ministre en charge de l’artisanat et du tourisme, N’Diaye Ba, depuis les premières heures de l’indépendance du Mali, notre pays entretient avec la République Populaire de Chine, une coopération exemplaire.

Mais c’est la première fois que le tourisme se trouve au premier plan. Cette évolution, que nous trouvons normale, résulte de la volonté de nos gouvernements de mettre en valeur toutes les potentialités disponibles pour favoriser le développement de nos pays, dans le cadre d’un partenariat mutuellement avantageux.

« Que cette signature va permettre de favoriser et renforcer les échanges touristiques entre les deux pays, notamment, par l’échange d’information, la participation aux salons et foire du tourisme et la promotion des produits touristiques en vue de développer les flux touristiques internationaux vers nos destinations, nous concrétisons cette volonté par la signature de ce mémorandum d’entente » a indiqué N’Diaye Ba.

« Le Mali est un pays riche de ressources touristiques, il possède une longue histoire renommée, une diversité frappante de la population et de leur culture, des paysages aussi variés du Nord au Sud que de l’Est à l’Ouest, et notamment les trois sites classés patrimoines culturels mondiaux. J’ai eu de la chance d’avoir voyagé à l’intérieur du Mali, à Mopti, au pays Dogon, à Djenné, à Tombouctou, à Ségou et à Sikasso. J’ai pu constater de mes propres yeux les beautés de ces sites culturels et touristiques à découvrir » a déclaré son Excellence Zhang Guoquing.

Précisons que, le tourisme malien participe dans une grande mesure à l’amélioration du niveau de vie des communautés et les aider à se hisser au-dessus du seuil de pauvreté. Vivre le tourisme autrement au Mali a pour objectif non seulement une transformation du lien économique associé à l’échange touristique entre le voyageur et son hôte.

Le constat aujourd’hui est que le secteur touristique connaît une évolution qualitative au regard du flux touristique qui va crescendo.

La relance du secteur du tourisme et de l’hôtellerie porte en elle une grande volonté politique à base de stratégies, d’actions de développement et de promotion pour en faire l’industrie du 21è siècle.

C’est une lapalissade que de souligner que le secteur du tourisme et de l’hôtellerie contribue notablement à l’économie nationale par la création d’emplois directs et indirects, et les entrées de devises.

On comprend donc l’éveil dans ce secteur pour lui donner une âme en adéquation avec les impératifs du 3è millénaire. Le Mali offre à ses visiteurs une belle brochette d’attraits touristiques.

L’objectif du département en charge du tourisme et de l’hôtellerie au Mali est d’en faire l’industrie du 21è siècle.

Gnimadi Destin

30 Janvier 2009