Partager

La visite d’État et de travail de 48 heures du chef de l’État Iranien a pris fin mercredi dernier. La visite de Monsieur Mahmoud Ahmedinejad est la deuxième d’un chef d’État iranien sous le magistère du président Amadou Toumani Touré. Maliens et Iraniens ont mis ces deux jours pour signer plusieurs accords de coopération.

C’est au pas de charge que le président de la République Islamique d’Iran a effectué une visite éclaire à Tombouctou, où il a visité l’Institut des hautes études islamiques Ahmed Baba, la mosquée de Sankoré, première université d’Afrique noire ainsi que la mosquée de Djngareiber. Le président de la République du Mali et son homologue Iranien ont eu des entretiens sur les questions de coopération bilatérale et évoqué la situation en Afrique, au Moyen-Orient et dans le reste du monde. Les deux chefs d’État ont réaffirmé la volonté de leurs deux pays d’œuvrer au renforcement de leurs relations bilatérales fondées sur les principes d’égalité, de respect et de confiance mutuels, de réciprocité et de coopération gagnant-gagnant.

Les deux chefs d’État ont également souligné l’attachement des deux pays aux principes et objectifs énoncés dans la charte de l’Organisation des Nations Unies, du mouvement des non-alignés, et de l’organisation de la Conférence islamique, en particulier la paix et la sécurité internationales, le désarmement et la non- prolifération, la consolidation du multilatéralisme, la protection de l’environnement et la réduction de la pauvreté, la promotion du développement et le respect de la justice sociale. Ils ont aussi salué l’évolution qualitative et rapide de la coopération bilatérale entre le Mali et l’Iran, et ce dans l’esprit de la coopération sud-sud.

Plusieurs accords ont au cours de cette visite, fait l’objet de signatures. Il s’agit, entres autres du mémorandum d’accord relatif à l’aide au développement, d’entente sur l’investissement commun dans le secteur de services techniques et agricoles, d’entente sur le soutien mutuel aux investissements dans le secteur du bétail, d’accord sur le programme exécutif triennal de la coopération dans les domaines de la recherche scientifique, historique et culturelle et enfin la signature d’un mémorandum d’entente sur la coopération géologique et minière.

Il a aussi été question de la nécessité de renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays et encouragé la promotion du partenariat en matière d’investissement conjoint, notamment dans les domaines de l’industrie, des mines et de l’agriculture.

Le président iranien a réitéré la disponibilité de son gouvernement à mettre à la disposition du Mali, l’expérience de son pays dans les domaines scientifique et industriel, en particulier les services techniques et d’ingénierie en faveur de la promotion et du développement des infrastructures au Mali.

Les deux chefs d’État se sont, en outre, réjouis de la convergence de vues des deux pays sur de nombreuses questions, notamment les changements climatiques et le développement durable et la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies. Amadou Toumani Touré a exprimé son appui à l’initiative de la République Islamique d’Iran d’organiser un forum au sommet sur le partenariat Afrique-Iran.

Évoquant la situation en Afrique, les deux chefs d’Etat ont mis un accent particulier sur la nécessité de promouvoir le dialogue et la concertation comme moyen privilégié de règlement de crise et conflits.

Bandiougou DIABATE

09 Juillet 2010.