Partager

Ce tonnage important vient s’ajouter à diverses autres actions de solidarité déjà menées par le gouvernement chinois pour soutenir notre pays dans cette période particulièrement difficile.

La Chine vient une nouvelle fois témoigner de son amitié et de sa solidarité envers notre pays qui traverse crise sans précédent avec des répercussions aussi diverses que variées. L’une ces répercussions est la difficile situation alimentaire.

Prenant la mesure de cette situation, la République Populaire de Chine a décidé de fournir 3000 tonnes de riz étuvé.

Le premier arrivage de cette donation a été officiellement réceptionné hier dans les locaux de l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM) par le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, qui avait son côté le ministre de l’Action humanitaire, de la Solidarité et des Personnes âgées, Mamadou Sidibé. Le secrétaire de la présidence, Baba Berthé, le directeur de l’OPAM, Bakary Diallo, le commissaire à la Sécurité alimentaire, Yaya Nouhoum Tamboura, et nombre de responsables du département en charge de l’Action humanitaire étaient présents à la cérémonie.

C’est l’ambassadeur de Chine au Mali, Cao Zhongming, qui a symboliquement remis cette importante aide alimentaire. Pour l’occasion, le commissaire à la Sécurité alimentaire a fait un exposé succinct de la situation alimentaire de notre pays, depuis la mauvaise pluviométrie de 2011 jusqu’à l’occupation du Nord en passant par les évènements du 22 mars 2012.

Ces multiples crises ont entrainé l’utilisation de la quasi-totalité du stock national de sécurité alimentaire. D’où l’importance particulière du don chinois qui est véritablement le bienvenu. « La réception du premier arrivage de cette donation, soit 879 tonnes sur une quantité totale de 3000 tonnes est un véritable geste de solidarité active de la Chine envers notre pays. », a assuré le patron du Commissariat à la sécurité alimentaire.

L’ambassadeur Cao Zhongming a expliqué que le don faisait suite aux requêtes adressées par nos autorités aux partenaires afin d’atténuer la grave crise alimentaire et sécuritaire que connaît le pays. Le diplomate a rappelé que le Mali et la Chine entretiennent de très bonnes relations depuis des décennies et promis que Beijing ne ménagera aucun effort pour aider notre pays à surmonter les défis immenses auxquels il fait face aujourd’hui.

« Après le retour à l’ordre constitutionnel, le gouvernement chinois a été le premier partenaire à reprendre sa coopération avec le Mali et est engagé avec la communauté internationale à aider le Mali à recouvrir son intégrité territoriale et son unité nationale. Lorsque le Mali se trouve dans la situation la plus difficile de son histoire, la Chine, un ami de longue date, est disposée à l’accompagner durant tout le processus de transition. Nous avons pris la décision de fournir au gouvernement malien une aide en alimentation, en médicaments et équipements sanitaires. Nous avons aussi offert une aide humanitaire aux réfugiés du Nord à travers le Haut conseil islamique du Mali et la Croix-Rouge malienne », a précisé le diplomate chinois.

Il a également confirmé que la coopération bilatérale sino-malienne reprend progressivement son cours normal. Ainsi, les travaux de l’aménagement de la route Bamako-Ségou ont été relancés. La première pierre du Centre pilote agricole a été posée. Les préparatifs du lancement des travaux de la voie d’accès au 3ème pont de Bamako sont en cours et un groupe d’experts chinois est arrivé au Mali pour examiner sur place le projet de Cité universitaire de Kabala.

Cao Zhongming a également réaffirmé l’engagement de la Chine à soutenir notre pays et les autorités dans leurs multiples missions.

Après ces interventions, le directeur général de l’OPAM, Bakary Diallo, a fait visiter au président de la République par intérim, le magasin où est entreposé ce premier arrivage de riz. Le reste du riz sera acheminé dans les jours à venir.

Pour le président Dioncounda Traoré, la réception de cette aide de la République populaire de Chine constitue un moment fort dans les relations très fécondes que le Mali entretient avec ce pays. Il a rappelé que cette assistance d’urgence a pour but de contribuer à satisfaire les besoins alimentaires de la population affectée par les crises sécuritaire et alimentaire.

« La Chine est le premier pays à reprendre sa coopération avec notre pays après le retour à l’ordre constitutionnel. Depuis, la Chine continue d’accompagner notre pays dans la résolution des différents défis. Ainsi, ce don au-delà de son importance, est un geste de solidarité très significatif qui permettra de soulager les souffrances de nos compatriotes », a indiqué Dioncounda Traoré, avant de remercier la Chine pour son appui constant et de qualité aux efforts de développement économique et social de notre pays.

Doussou DJIRE

02 Novembre 2012

Essor